Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Exonération d’ISF pour les sociétés propriétaires d’immeubles loués nus

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Question

Par une question en date du 12 octobre 2004, M. Christian Jeanjean a attiré l’attention du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie sur l’exonération de l’ISF pour les sociétés propriétaires d’immeubles loués nus.

Le Conseil d’État a jugé que la location de locaux nus, consentie à une entreprise commerciale, relève des bénéfices industriels et commerciaux quand cette location constitue en fait pour le bailleur le moyen de participer effectivement à la gestion ou au résultat de l’entreprise locataire, notamment en cas de loyers proportionnels au chiffre d’affaires (CE 28.11.1984 n° 42499).

Il lui demandait son avis au sujet des parts d’une société propriétaire d’immeubles loués nus, avec un loyer en tout ou en partie proportionnel au chiffre d’affaires réalisé par le locataire : constituent-elles un bien professionnel entrant dans le cadre de l’article 885 N du code général des impôts ? Sont-elles exonérées de l’ISF ?

Réponse du ministre

Il résulte des dispositions de l’article 885 E du code général des impôts (CGI) que l’assiette de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est constituée par la valeur nette, au 1er janvier de l’année d’imposition, de l’ensemble des biens, droits et valeurs imposables appartenant au foyer fiscal, soumis à cet impôt.

Par exception, peuvent être considérées, sous certaines conditions, comme des biens professionnels et exonérées à ce titre d’ISF les parts ou actions de sociétés.

En application des dispositions de l’article 885 O quater du code précité, les parts ou actions de sociétés ayant pour activité principale la gestion de leur propre patrimoine mobilier ou immobilier ne peuvent pas être considérées comme des biens professionnels.

Sont ainsi expressément exclues des biens professionnels les parts ou actions de sociétés ayant pour objet la gestion de leurs immeubles nus.

newsletter de Fiscalonline

Réponse ministérielle Jeanjean du 10 mai 2005

Question n°48457


Publié le lundi 16 mai 2005

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Le Conseil d’Etat affine les critères permettant de qualifier la Holding animatrice de groupe
Bercy commente la prorogation du crédit d’impôt afférent aux dépenses en faveur de l’aide aux personnes
Vente d’un terrain supportant une construction destinée à la démolition : la Cour refuse l’application du forfait travaux de 15%
Transferts intracommunautaires de stocks à l’épreuve de la C3S : la CJUE prend position
Le Conseil d’Etat annule la décision de dégrèvement d’IFER dont a bénéficié la Deutsche Bahn
Fiscalité énergétique : une opportunité de remboursement de la CSPE/TICFE
Contrôle européen d’un refus d’assistance au recouvrement transfrontalière d’une créance fiscale
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018