Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Evaluation des titres : engagement Dutreil et « décote de holding »

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Evaluation des titres : un engagement Dutreil ne permet pas d’attribuer la « décote de holding »

JPEG - 21.7 ko
Pacte dutreil

Les sociétés « Holding » ne présentent généralement d’intérêt que par leur patrimoine, justifiant, s’agissant de leur évaluation, de privilégier l’approche patrimonial

Il est en effet communément admis que la valeur de ces sociétés correspond à leur valeur patrimoniale diminuée d’une décote dite de holding destinée à prendre en compte :

  • la non liquidité des actifs immobilisés ;
  • la fiscalité latente sur ces actifs ;
  • éventuellement l’absence de contrôle de la holding sur les participations.

Cela étant, la jurisprudence de la Cour de cassation considère que la valeur des titres non cotés en bourse doit être appréciée en tenant compte de tous les éléments dont l’ensemble permet d’obtenir une évaluation aussi proche que possible de celle qu’aurait entraîné le jeu normal de l’offre et de la demande dans un marché réel, et exige donc qu’il soit tenu compte de l’incidence de l’activité sur la valeur des titres.


Dans l’espèce soumise à la censure de la Cour de Cassation des époux avaient donné à leurs enfants des titres d’une SA non cotée (société holding) détenant des titres des titres d’une SA cotée en bourse. L’administration fiscale a rectifié les droits de mutation en élevant la valeur déclarée des titres.

Les donateurs faisaient valoir :

  • qu’il ne pouvait leur être appliqué une prime de contrôle en raison d’une réglementation de l’Autorité des marchés financiers (l’AMF) ;
  • qu’il ne pouvait leur être refusé l’application une décote sur la valeur mathématique, destinée tenir compte de l’absence de liquidité des titres, parce que la valeur de productivité aurait implicitement pris en compte cette décote.
  • que la situation de la holding et notamment l’existence d’un pacte Dutreil sur les titres de la holding justifiait l’application d’une décote de holding sur la valeur patrimoniale des titres donnés. Si la holding venait à céder sa participation dans sa filiale, elle perdrait son activité commerciale, redeviendrait une holding à caractère patrimonial et perdrait ainsi le bénéfice des dispositions de l’article 787 B du CGI.


La Haute juridiction a rejeté le pourvoi des donateurs et confirmé les constatations de la Cour d’Appel :

  • la valeur des titres de la société Pacifico devait être établie à partir d’une combinaison de valeurs incluant la valeur mathématique et la valeur de productivité ;
  • la prise en compte d’une valeur de productivité conduisait à l’application d’une décote implicite d’autant plus élevée que cette valeur était faible et qu’il ne pouvait donc être soutenu que la moindre liquidité des actifs immobilisés n’était pas prise en compte ;
  • le contrôle de fait de la société fille justifiait l’application d’une prime de contrôle de 20 % sur la valeur mathématique  ;
  • l’engagement de conservation des titres transmis, pendant un certain délai, pour bénéficier de l’exonération des droits de mutation prévue par l’article 787 B CGI, ne permettait pas d’attribuer une décote de holding sur cette valeur mathématique  ;

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 9 avril 2015

Publié le vendredi 10 avril 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Engagement Dutreil | Evaluation | Fiscalité des entreprises | Holding


 



Les articles les plus lus !
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
L’Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi de finances pour 2017
« De Ruyter » : pas de remboursement des sommes indument versées au titre de la CSG-CRDS aux résidents hors EEE
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016