Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Loi de Finances rectificative 2020
Impôt sur le revenu 2020
Loi de Finances rectificative 2020-II
Loi de Finances rectificative 2020-III
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Encadrement des rémunérations des dirigeants d’entreprises : Réaction du Club des Entrepreneurs

partager cet article

Encadrement des rémunérations des dirigeants d’entreprises : Réaction du Club des Entrepreneurs

Le patronat accepte de soumettre au vote des actionnaires la rémunération des
dirigeants. Réaction du Club des Entrepreneurs au rapport présenté ce jour.

Ce rapport permet de ne pas limiter les rémunérations ce qui aurait été un vrai
crime contre le PDG « made in France ».

Le Club des entrepreneurs et ses 18500 adhérents se félicitent du travail de qualité
réalisé par Laurence Parisot et ses équipes sur l’encadrement des rémunérations des
dirigeants d’entreprises.

« Nous avions salué la décision réaliste et pertinente du ministre de l’économie et
des finances, Pierre Moscovici de ne pas prendre de loi spécifique sur la
gouvernance de nos entreprises. Nous saluons ici un rapport remarquable reflétant
la réalité des salaires du monde de l’entreprise. En recommandant notamment
l’introduction du say on pay, ce rapport propose que les actionnaires votent sur la
politique de rémunération des dirigeants et sur le détail de leurs rémunérations
accessoires : fixe, variable, bonus de bienvenue, indemnité de non-concurrence.
C’est une grande avancée vers la transparence. C’est la consécration du salaire au
mérite par l’introduction de la démocratie entrepreneuriale »

déclare Guillaume Cairou, son Président.

Rappelant sa totale opposition à la limitation de celle des cadres dirigeants du
privé, qui nuirait à la compétitivité des grands groupes français, Guillaume Cairou
salue le courage du propos contenu dans ce rapport qui reconnaît qu’il y a un vrai
sujet tout en l’abordant lucidement.

« Les patrons ne sont pas des voyous. Ce
rapport est salutaire parce qu’il évite que la stigmatisation et la dénonciation
prennent le dessus en créant un racisme anti-entreprise. Il faut bien distinguer les
types de rémunération parce que nous ne sommes pas favorables à ce qu’on touche à
celle récompensant la prise de risques. Le Club des Entrepreneurs est favorable à ce
qu’il soit mis fin à des primes délirantes lorsque l’entreprise ne réalise pas des
performances économiques notables. »

« Je dis très simplement qu’effectivement la rémunération des dirigeants doit
dépendre du conseil d’administration qui lui-même est entre les mains des
actionnaires. Dans le bain international de la concurrence, on a besoin de pouvoir
attirer les meilleurs talents internationaux. Alors que les talents nous quittent,
nous ne redresserons pas notre économie sans ces génies porteurs de beaux projets
innovants. Je regrette de constater combien de talents ont déjà quitté la France, et
combien de dirigeants qui y songent. Il ne faut pas se cacher derrière son petit
doigt. Résider en France devient lourdement handicapant. Plus largement nos
embauches du top management vont nécessairement se faire ailleurs qu’en France »
affirme ainsi Guillaume Cairou.

Pour Guillaume Cairou

« Ce rapport permet de ne pas limiter les rémunérations ce qui aurait été un vrai crime contre le PDG made in France parce que les patrons qui s’en seraient sortis le mieux auraient été les cumulards, ceux qui ont plusieurs mandats sociaux notamment dans des filiales à l’étranger. Ne nous leurrons cependant pas, d’abord les patrons français sont en concurrence avec les patrons du monde entier, et ensuite la France ne figure qu’au cinquième rang du classement des patrons les mieux payés dans le monde . »

A propos du Club des Entrepreneurs :

Il compte aujourd’hui plus de 18 500 membres répartis dans la France entière ainsi
qu’à l’international. Le Club des Entrepreneurs est un réseau de créateurs et dirigeants d’entreprises qui ont tous, dans des secteurs d’activité différents, leur propre expertise, mais qui partagent une ambition commune : promouvoir l’esprit d’entreprendre et faire grandir leur entreprise.

www.clubdesentrepreneurs.org

newsletter de Fiscalonline

Communiqué de presse du 16 juin 2013

Publié le dimanche 16 juin 2013
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Bercy commente l’aménagement de la réduction d’impôt « Censi-Bouvard »
Arsene conseil du fondateur de FuturMaster dans sa levée de fonds auprès de Cathay Capital
Titulaires de BA et de BNC : neutralisation des « frottements » fiscaux liés au passage du régime de la micro-entreprise au régime réel
Bercy commente au BOFIP la baisse du taux du droit de partage sur les divorces
Apport-cession et stipulation de soulte : 17 nouveaux avis du Comité de l’abus de droit fiscal
Exonération de plus-value immobilière relative au logement social : précisions sur le prorata de logements sociaux
Précisions sur la suspension de délais s’imposant aux contribuables pour l’application de certains régimes fiscaux
Application de la TVA sur marge : le Conseil d’Etat saisit la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE)
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>