Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



En quatre mois plus de 4000 repentis fiscaux se sont déclarés aux impôts

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

En quatre mois plus de 4000 repentis fiscaux se sont déclarés aux impôts

Dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance financière le Gouvernement a appelé les contribuables détenant des avoirs non déclarés à l’étranger à se mettre au plus vite en conformité avec le droit, dans les conditions définies par circulaire.

paradis fiscal

Cette circulaire dévoilée le 21 juin dernier précise les conditions applicables de droit, en établissant précisément les modalités de dépôt et de traitement des dossiers.

Dans le cadre de la discussion générale commune sur le projet de loi relatif à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière et procureur de la République financier, le ministre du Budget a indiqué que depuis que cette circulaire a été prise, à savoir le 21 juin dernier

« 4000 dossiers ont été déposés devant l’administration fiscale. Ces 4000 dossiers représentent un volume de dossiers beaucoup plus important que ceux déposés devant l’administration fiscale pour régularisation au cours des deux dernières années et, compte tenu de ce qui est attendu en terme de retour financier auprès de notre administration et, compte tenu de ce que nous savons de ces dossiers ,nous avons bon espoir de voir les objectifs que nous nous sommes assignés dans le cadre de la Loi de Finances pour 2014 remplis. Si le rythme de rentrée des dossiers continue à aller bon train nous aurons réussi en 2014 assurer un niveau de recettes fiscales au titre de la lutte contre la fraude fiscale inégalé et je ne peux que m’en réjouir. »

Yann Galut le rapporteur de la Commission des Lois qui intervenait après Bernard Cazeneuve a, quant à lui, proposé de prolonger de quelques semaines cette période de régularisation qui doit prendre fin lors de l’entrée en vigueur de la Loi sur la fraude fiscale :

« Nous devrions nous interrogez sur la période de régularisation de la procédure. Cette régularisation devait prendre fin avec l’entrée en vigueur de la loi. Moi je pense comme d’autres pays l’ont fait si nous n’aurions pas intérêt à laisser quelques semaines de plus pour que celles et ceux qui souhaitent revenir et rentrer dans la légalité puissent se faire régulariser. Mais je sais très bien que ce choix vous appartient » a t’il indiqué au ministre du Budget.

Rappelons que dans le cadre de cette procédure de régularisation, le Gouvernement a écarté toute amnistie, toute condition dérogatoire au droit commun, tout anonymat et toute tractation occulte.

Les contribuables doivent s’acquitter du paiement intégral des impositions supplémentaires à leur charge.

Ces impositions supplémentaires sont calculées en faisant application de l’ensemble des dispositions en vigueur au titre de chacune des années concernées.

Les impositions sont dues dans la limite de la prescription fiscale à la date du dépôt du dossier en application des dispositions de droit commun du LPF.

S’agissant plus particulièrement des avoirs financiers à l’étranger non déclarés, les prescriptions allongées spécifiques, prévue à l’article L.169 du LPF (En matière d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux) et à l’article L.181-0 A du LPF (em matière d’ISF et autres droits d’enregistrement), s’appliqueront de plein droit.

Par ailleurs, les impositions supplémentaires sont assorties conformément au droit commun des pénalités et amendes suivantes :


  • l’amende pour non déclaration des avoirs à l’étranger qui est prévue, selon le cas, au IV de l’article 1736 du CGI (comptes bancaires non déclarés), à l’article 1766 du CGI (contrats d’assurance-vie non décalrés) ou au IV bis de l’article 1736 du CGI (trusts et structures assimilées). Cette amende s’applique sur la période régularisée dans la limite de la prescription prévue à l’article L 188 al.2 du LPF

Afin de tenir compte de la démarche spontanée du contribuable, la majoration pour manquement délibéré et l’amende pour défaut de déclaration des avoir étrangers sont réduites, dans le cadre des dispositions de l’article L.247 al.3 du LPF :

Origine des avoirs Taux de la majoration pour manquement délibéré Amende plafonnée pour chaque manquement délibéré
Avoirs reçus dans le cadre d’une succession ou d’une donation 15% à 1,5% de la valeur des avoirs au 31 décembre de l’année concernée
Avoirs constitués par le contribuable lorsqu’il ne résidait pas fiscalement en France 15% à 1,5% de la valeur des avoirs au 31 décembre de l’année concernée
Autres origines (Par ex : avoirs constitués par le contribuable lorsqu’il résidait fiscalement en France 30% à 3% de la valeur des avoirs au 31 décembre de l’année concernée

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 30 octobre 2013

Publié le jeudi 31 octobre 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Vente en bloc d’un immeuble acquis par fractions successives : condition d’imputation de la moins-value
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
La procédure d’adoption de la loi de finances rectificative pour 2018 est conforme à la Constitution
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
Plan d’action TVA : le Conseil adopte quatre ajustements à court terme
Régime fiscal des impatriés : précision sur les salariés appelés pour occuper un emploi en France
Les solutions du Gouvernement face à la fraude à la TVA sur les plateformes en ligne
Articulation entre crédit d’impôt recherche et jeune entreprise innovante
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018