Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Dispositif « Duflot » : obligations des contribuables et des sociétés

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Dispositif « Duflot » : obligations des contribuables et des sociétés

Les obligations des contribuables et des sociétés qui entendent bénéficier de la réduction d’impôt en faveur de l’investissement locatif intermédiaire « Duflot » sont définies ci-après.

Remarque : les modèles d’engagement et d’attestations indiqués ci-dessous sont identiques à ceux proposés pour le dispositif « Scellier ». Ils peuvent être adaptés en tant que de besoin.

I. Logements acquis directement par le contribuable

A. Obligations générales

Le contribuable qui entend bénéficier de la réduction d’impôt est tenu de joindre, selon le cas, à sa déclaration des revenus de l’année d’achèvement du logement ou des travaux, ou de son acquisition si elle est postérieure :

- une note annexe établie conformément au modèle figurant au BOI-LETTRE-000013 comportant :

  • son identité et son adresse ;
  • l’adresse du logement concerné, sa date d’acquisition ou d’achèvement, la date de sa première mise en location et la surface à prendre en compte pour l’appréciation du plafond de loyer telle qu’elle est définie par l’article 2 terdecies D de l’annexe III au CGI [ou par l’article 2 terdecies F de l’annexe III au même code] ;
  • le montant du loyer mensuel, charges non comprises, tel qu’il résulte du bail ;
  • l’engagement de louer le logement non meublé à usage d’habitation principale, pendant une durée de neuf ans, à une personne autre qu’un membre de son foyer fiscal, un de ses ascendants ou descendants. Cet engagement prévoit en outre que le loyer ne doit pas excéder les plafonds réglementaires prévus à l’article 2 terdecies D de l’annexe III au CGI [ou à l’article 2 terdecies F de l’annexe III au même code] ;
  • les modalités de calcul de la réduction d’impôt ;

- une copie du bail. Lorsque le logement n’est pas loué au moment du dépôt de la déclaration des revenus de l’année d’achèvement de l’immeuble ou des travaux, ou de son acquisition si elle est postérieure, le contrat de bail est joint à la déclaration des revenus de l’année au cours de laquelle le bail est signé. En cas de changement de locataire au cours de la période d’engagement de location, le contribuable joint à sa déclaration des revenus de l’année au cours de laquelle le changement est intervenu une copie du nouveau bail ;

- une copie de l’avis d’imposition ou de non-imposition du ou des locataires établi au titre de l’avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de location. Lorsque le logement n’est pas loué au moment du dépôt de la déclaration des revenus de l’année d’achèvement de l’immeuble ou des travaux, ou de son acquisition si elle est postérieure, ce document est joint à la déclaration des revenus de l’année au cours de laquelle le bail est signé. En cas de changement de locataire au cours de la période d’engagement de location, le contribuable joint à sa déclaration des revenus de l’année au cours de laquelle le changement est intervenu, une copie de l’avis d’imposition ou de non-imposition du ou des locataires entrant dans les lieux établi au titre de l’avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de location.

B. Obligations spécifiques

Outre ces obligations, les contribuables sont tenus de fournir des documents spécifiques en fonction de la nature de l’investissement ou de la nature de la location.

1. Documents à fournir pour certains types d’investissements

Les documents à fournir sont récapitulés dans le tableau ci-dessous :

Nature de l’investissement Obligations spécifiques
Acquisition d’un logement en état futur d’achèvement Copie de la déclaration d’ouverture de chantier mentionnée à l’article R*424-16 du code de l’urbanisme ainsi qu’une copie de la déclaration d’achèvement des travaux accompagnée d’une pièce attestant de sa réception en mairie.
Construction d’un logement par le contribuable Copie du dépôt de la demande de permis de construire, un document attestant de la date de l’obtention du permis de construire ainsi qu’une copie de la déclaration d’achèvement des travaux accompagnée d’une pièce attestant de sa réception en mairie.
Acquisition d’un logement qui fait l’objet de travaux concourant à la production ou à la livraison d’un immeuble neuf au sens de la TVA Copie de la déclaration d’achèvement des travaux accompagnée d’une pièce attestant de sa réception en mairie.
Acquisition d’un logement en vue de sa réhabilitation ou d’un logement Les états et attestations prévus au BOI-IR- RICI-230-10-30-10 § 150 (cf. modèle figurant au BOI-ANNX-000038), ainsi que, réhabilité lorsque ces états sont requis, les états prévus aux articles L1334-5 et L1334-13 du code de la santé publique fournis par le vendeur lors de la promesse de vente ou annexés à l’acte authentique de vente du logement. Ces documents sont à joindre à la déclaration de revenus de l’année d’achèvement des travaux. Dans l’hypothèse où les travaux de réhabilitation sont achevés avant l’acquisition (cas des logements acquis réhabilités), ces documents sont à joindre à la déclaration des revenus de l’année au titre de laquelle le logement a été acquis. Lorsque les travaux de réhabilitation sont achevés après l’acquisition (cas des logements acquis en vue de leur réhabilitation), le contribuable doit joindre, outre les documents précités, une copie de la déclaration d’achèvement des travaux accompagnée d’une pièce attestant de sa réception en mairie.
Acquisition d’un local que le contribuable transforme en logement Copie de la déclaration d’achèvement des travaux, accompagnée d’une pièce attestant de sa réception en mairie ainsi qu’une note précisant la nature de l’affectation précédente du local.

2. Documents à fournir en cas de location à un organisme public ou privé

Le bailleur d’un logement donné en location à un organisme qui le sous-loue doit joindre à la déclaration des revenus de l’année d’achèvement de l’immeuble ou des travaux, ou de son acquisition si elle est postérieure, outre l’ensemble des documents visés ci-dessus :

- une copie du bail conclu avec l’organisme locataire ainsi qu’une copie du contrat de sous- location faisant apparaître le montant de la redevance payée par le sous-locataire ;

- une copie de l’avis d’impôt sur le revenu du sous-locataire établi au titre de l’avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de sous-location.

Par mesure de tempérament, la copie du contrat de sous-location pourra, le cas échéant, être remplacée par une attestation annuelle produite par l’organisme bailleur certifiant que, pour la période concernée, les conditions suivantes sont remplies :

- le logement a été loué nu à une personne physique, autre que le propriétaire ou un membre de son foyer fiscal, qui l’a occupé à titre d’habitation principale ;
- le logement n’est pas resté vacant plus de douze mois ;
- le loyer n’excède pas le plafond fixé à l’article 2 terdecies D de l’annexe III au CGI [ou à l’article 2 terdecies F de l’annexe III au même code] .

Lorsque le contrat de location ou de sous-location n’est pas signé à la date de la déclaration des revenus de l’année d’achèvement de l’immeuble ou des travaux, ou de son acquisition si elle est postérieure, ces documents sont joints à la déclaration de revenus de l’année au cours de laquelle le contrat de location ou le contrat de sous-location est signé.

En cas de changement de locataire ou de sous-locataire au cours de la période couverte pendant l’engagement de location, le contribuable doit joindre à sa déclaration des revenus de l’année au cours de laquelle le changement est intervenu :

- une copie du nouveau bail conclu avec l’organisme locataire ;
- une copie du nouveau contrat de sous-location faisant apparaître le montant de la redevance payée par le sous-locataire ;
- une copie de l’avis d’imposition ou de non-imposition du sous-locataire entrant dans les lieux établi au titre de l’avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de sous- location.

II. Logement acquis par l’intermédiaire d’une société non soumise à l’impôt sur les sociétés

Les obligations déclaratives des sociétés propriétaires et les obligations déclaratives de leurs associés sont mentionnées ci-après.

A. Obligations des sociétés

1. Obligations déclaratives à l’égard de l’administration

Lorsque l’investissement est réalisé par une société, les obligations déclaratives prévues au § 10 incombent à la société. Les documents à produire, qui comportent l’engagement de la société de louer les logements nus pendant une durée de neuf ans, sont joints selon le cas, à sa déclaration du résultat de l’année d’achèvement du logement ou des travaux, ou de son acquisition si elle est postérieure.

L’engagement de location pris par la société prévoit que le loyer et les ressources des locataires n’excèdent pas les plafonds fixés par décret et que la location ne peut pas être conclue avec l’un de ses associés, un membre du foyer fiscal ou un des ascendants ou descendants de l’un des associés.

Lorsqu’une même société possède plusieurs logements éligibles à l’avantage fiscal, l’engagement de location doit être pris distinctement pour chaque logement. Chaque année, la société joint à sa déclaration de résultat un exemplaire de l’attestation fournie aux associés.

Lorsque les associés d’une société d’attribution entrant dans les dispositions de l’article 1655 ter du CGI donnent personnellement en location les logements correspondant à leurs droits, tels qu’ils sont prévus dans les statuts de ladite société, il appartient à chacun d’eux de satisfaire à ces obligations, pour le logement qu’ils donnent en location, dans les mêmes conditions que s’ils réalisaient directement l’investissement.

2. Obligations à l’égard des associés

a. Fourniture d’une attestation annuelle

La société doit, au plus tard le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai de chaque année, fournir à chacun de ses associés une attestation en double exemplaire (cf. modèle au BOI- LETTRE-000014) justifiant, pour l’année précédente, de l’existence à son actif de logements éligibles à la réduction d’impôt. Ce document doit comporter les éléments suivants :

- l’identité et l’adresse de l’associé ;

- le nombre et les numéros des parts détenues au 1er janvier et au 31 décembre et, le cas échéant, des parts souscrites, acquises ou transmises au cours de l’année ainsi que la date de ces opérations ;

- la quote-part des revenus des immeubles de la société correspondant aux droits de l’associé

- l’attestation que la location et, le cas échéant, la sous-location remplissent les conditions de loyer et de ressources prévues à l’article 2 terdecies D de l’annexe III au CGI [ou à l’article 2 terdecies F de l’annexe III au même code] ;

- la part du revenu net foncier correspondants aux droits de l’associé déterminé dans les conditions de droit commun ;

- le montant de la réduction d’impôt correspondant aux droits de l’associé ;

- en cas de non-respect par la société ou l’associé de leurs engagements, la quote-part de la réduction d’impôt que l’associé doit ajouter à l’impôt sur le revenu de l’année au cours de laquelle la rupture de l’engagement ou la cession du logement ou des parts sociales est intervenue.

b. Dépôt des titres

Les parts détenues par les associés qui entendent bénéficier de la réduction d’impôt sont inscrites, dans les trente jours suivant la date limite de dépôt de la déclaration des revenus de l’année au titre de laquelle les parts ont été souscrites ou acquises ou, si elle est postérieure, de l’année de l’acquisition, de l’achèvement de l’immeuble ou des travaux, sur un compte ouvert au nom de l’associé dans la comptabilité de la société ou sur un registre spécial. Les documents relatifs aux opérations ayant affecté ce compte sont conservés jusqu’à la fin de la troisième année suivant celle de l’expiration de l’engagement de conservation des titres.

B. Obligations des associés

1. Engagement de conservation des titres

Les porteurs de parts de sociétés non soumises à l’impôt sur les sociétés, qui entendent bénéficier de la réduction d’impôt doivent s’engager à conserver lesdites parts pendant la période couverte pendant l’engagement de location pris par la société. Cet engagement est établi selon le modèle figurant au BOI-LETTRE-000015.

L’engagement de conservation des titres est constaté lors du dépôt de la déclaration de revenus de l’année au titre de laquelle les parts ont été souscrites ou acquises ou, si elle est postérieure, de l’année de l’acquisition, de l’achèvement de l’immeuble ou des travaux. L’engagement de conservation des titres formulé par le conjoint survivant ou assimilé doit être joint à la déclaration de revenus souscrite par ce dernier au titre de l’année du décès de son conjoint pour la période postérieure à cet événement.

III. Souscriptions de parts de SCPI

Les obligations déclaratives des sociétés propriétaires et les obligations déclaratives de leurs associés sont mentionnées ci-après.

A. Obligations des sociétés

1. Obligations déclaratives à l’égard de l’administration

Chaque année, la société joint à sa déclaration de résultat un exemplaire des documents remis aux associés (cf. § 170) ainsi qu’une copie de l’avis d’imposition ou de non-imposition du ou des locataires établi au titre de l’avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de location.

2. Obligations à l’égard des associés a. Fourniture d’une attestation annuelle

La société civile de placement immobilier doit, au plus tard le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai de chaque année, faire parvenir à ses associés un document établi en double exemplaire conformément au modèle prévu au BOI-LETTRE-000016 et comportant les éléments suivants :

- l’identité et l’adresse des associés ;
- le nombre et les numéros des parts ou actions souscrites pour lesquelles le bénéfice de la réduction d’impôt est demandé ainsi que le montant du capital souscrit correspondant ;
- la date de souscription des parts ou actions et du versement des fonds ;
- le nombre et les numéros des parts détenues au 1er janvier et au 31 décembre et, le cas échéant, des parts souscrites, acquises et transmises, au cours de l’année ainsi que la date de ces opérations ;
- l’attestation que 95 % de la souscription, appréciés sans tenir compte des frais de collecte, pour laquelle le bénéfice de la réduction d’impôt a été demandé, servent exclusivement à financer un investissement pour lequel les conditions d’application de la réduction d’impôt prévue à l’article 199 novovicies du CGI sont réunies ;
- La nature des investissements réalisés au moyen des parts ou actions souscrites pour lesquelles le bénéfice de la réduction d’impôt a été demandé, l’adresse des logements concernés, leur date d’acquisition ou d’achèvement, la date de leur première location et la surface à prendre en compte pour l’appréciation du plafond de loyer telle qu’elle est définie par l’article 2 terdecies D de l’annexe III au CGI [ou par l’article 2 terdecies F de l’annexe III au même code] ;
- l’attestation que le produit de la souscription annuelle est intégralement investi dans les dix- huit mois qui suivent la clôture de celle-ci ;
- l’engagement par la société de louer le logement dans les conditions et limites prévues à l’article 199 novovicies du CGI. La société indique également le montant du loyer mensuel, charges non comprises, tel qu’il résulte du bail.

b. Dépôt des titres

Les parts détenues par les associés qui entendent bénéficier de la réduction d’impôt sont inscrites, dans les trente jours suivant la date limite de dépôt de la déclaration des revenus de l’année au titre de laquelle les parts ont été souscrites sur un compte ouvert au nom de l’associé dans la comptabilité de la société ou sur un registre spécial. Les documents relatifs aux opérations ayant affecté ce compte sont conservés jusqu’à la fin de la troisième année suivant celle de l’expiration de l’engagement de conservation des parts.

B. Obligations des associés

1. Engagement de conservation des titres

Les porteurs de parts doivent s’engager à conserver les parts jusqu’à l’expiration de la période couverte par l’engagement de location de la société. Cet engagement (cf. modèle au BOI- LETTRE-000015) est constaté lors du dépôt de la déclaration des revenus au titre de laquelle les parts ont été souscrites.

Si le porteur de parts entend bénéficier de l’avantage fiscal au titre de la souscription à une augmentation de capital en vue d’un nouvel investissement réalisé par la SCPI, il doit souscrire un nouvel engagement de conservation des titres acquis lors de la souscription réalisée.

Les associés joignent également à chacune de leurs déclarations des revenus un exemplaire de l’attestation mentionnée au § 170 ainsi que les modalités de calcul de la réduction d’impôt.

2. Justificatifs à produire les années suivantes

Pendant la durée d’application de la réduction d’impôt, les associés joignent à chacune de leurs déclarations de revenus un exemplaire des documents remis par la société (cf. § 170) ainsi que les modalités de calcul de la réduction d’impôt. 

newsletter de Fiscalonline

Mise à jour de la base BOFIP-Impôts en date du 30 juillet 2013

Publié le vendredi 2 août 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Les députés refusent d’inscrire dans la loi une définition de la « holding animatrice »
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Réduction d’impôt « Pinel » en zones B2 et C : maintien de l’extension du délai de réalisation de l’acquisition au 15 mars 2019
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
Conditions d’application du cumul emploi retraite en 2018
Les intérêts de l’avance consentie sur un contrat d’assurance-vie peut être déduite des revenus fonciers
Dispositif « Denormandie » : élargissement du Pinel aux acquisitions de logements anciens faisant l’objet de travaux d’amélioration
Liste des sociétés concernées par la taxe sur les transactions financières au 1er décembre 2018
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018