Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Déclaration de revenus en ligne : le service de correction est ouvert du 1er août au 19 décembre 2017

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Déclaration de revenus en ligne : le service de correction est ouvert du 1er août au 19 décembre 2017

La DGFiP vient de publier une fiche technique relative aux modalités de correction en ligne pour les usagers qui auraient commis des oublis ou des erreurs lors de leur déclaration de revenus réalisée en ligne.

Vous avez déclaré vos revenus en ligne : en cas d’oubli ou d’erreur constaté sur votre avis (avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu ou avis d’impôt), la possibilité de corriger votre déclaration de revenus en ligne de 2017 est offerte du 1er août au 19 décembre 2017.

Qui peut corriger sa déclaration de revenus en ligne ?

L’accès à la correction en ligne de la déclaration de revenus est réservé aux usagers qui ont déclaré leurs revenus en ligne, au moyen du service de déclaration en ligne disponible sur impots.gouv.fr.

Sont donc exclus de ce service :

  • les usagers qui ont déposé une déclaration de revenus uniquement sur papier ;
  • les usagers qui ont effectué une déclaration de revenus sur impots.gouv.fr mais ne l’ont pas validée ;
  • les usagers qui ont déposé une déclaration en mode EDI via un partenaire EDI.

Comment accéder à ce service ?

Vous pouvez y accéder également à partir de votre espace particulier.

Vous devez vous identifier avec votre numéro fiscal et votre mot de passe créé lors de vos précédents accès aux services en ligne.

Vous pourrez changer de mot de passe à tout moment au moyen du service en ligne « Gérer mon profil ».

Que peut-on corriger sur sa déclaration de revenus en ligne ?

Vous pouvez corriger les éléments suivants indiqués lors de votre déclaration de revenus :

  • Éléments liés à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux

Vous avez la possibilité de modifier la quasi-totalité des informations déclarées en ligne et notamment celles relatives à vos charges, et à vos revenus ou charges. Vous pouvez également corriger la rubrique relative à la contribution à l’audiovisuel public.

En revanche, vous ne pouvez pas modifier votre état civil, ni signaler vos changements d’adresse ou de situation de famille (mariage, pacs, divorce...). Il n’est pas non plus possible de modifier vos coordonnées bancaires.

Une erreur dans la situation de famille saisie dans votre déclaration de revenus peut avoir des conséquences sur le montant de votre impôt. Pour signaler cette erreur, rendez-vous dans votre espace particulier et utilisez le service de messagerie sécurisée dans la rubrique « Nous contacter > Ma messagerie sécurisée (pour toutes vos demandes et démarches) ».

Pour signaler un changement d’adresse, rendez-vous dans votre espace particulier et utilisez notre service "Signaler un changement d’adresse" dans la rubrique Gérer mon profil.

  • Éléments liés à l’impôt de solidarité sur la fortune

Il est également possible de corriger les éléments relatifs à l’impôt de solidarité sur la fortune. Ce service est cependant réservé aux usagers dont le patrimoine net imposable est inférieur à 2 570 000 €.

Besoin d’aide ?

Tout au long de votre démarche, vous pouvez obtenir des explications supplémentaires en cliquant sur le bouton « Notice » ou sur le bouton « En savoir plus ».

Une aide en ligne vous est également proposée tout au long de votre correction en ligne. Elle est accessible à partir du bouton « Aide » situé en haut à droite de chaque page.

Comment cela se passe-t-il ?

Vous rectifiez les montants saisis dans les cases et cochez ou décochez les cases erronées.

En fin de procédure, un courriel de confirmation vous est immédiatement adressé. Un accusé de réception est également disponible dans votre espace particulier, rubrique Consulter Ma situation fiscale personnelle.

Vous n’avez pas à transmettre de pièces justificatives. Vous devez néanmoins être en capacité de les produire ultérieurement pour répondre à une éventuelle demande de l’administration.

Quel montant faut-il payer ?

Votre correction en ligne peut aboutir à une diminution ou une augmentation du montant de votre impôt.

  • En cas de diminution du montant de votre impôt

Vous allez recevoir un avis d’impôt corrigé qui vous informera du dégrèvement prononcé en votre faveur, suite aux modifications que vous avez déclarées.

La somme définitive à payer est celle précisée sur cet avis de dégrèvement, sous le libellé « montant de votre impôt net ».

    • Si vous avez déjà payé votre impôt, le trop perçu vous sera remboursé.
    • Si vous n’avez pas encore payé votre impôt, seul le « montant de votre impôt net » figurant sur ce nouvel avis est à régler.
  • En cas d’augmentation du montant de votre impôt

Vous allez recevoir un nouvel avis d’impôt prenant en compte les corrections que vous avez déclarées.

Le montant définitif à payer sera précisé dans le cadre « Votre situation » de la première page de cet avis et devra être réglé à la date limite de paiement et selon les modalités de paiement mentionnées sur l’avis.

Source : DGFiP

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 21 juillet 2017

Publié le vendredi 21 juillet 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Impôt sur le revenu | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Suite des amendements au PLF 2018 adoptés par les députés
Report de la suppression du crédit d’impôt fenêtres/portes
Les premiers amendements au PLF 2018 adoptés en séance publique à l’Assemblée Nationale
Plus-values mobilières et abattement de 500.000 € : la condition de départ à la retraite est finalement maintenue
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Les amendements du Gouvernement au PLF 2018
Taxe de 3% sur les dividendes : les sociétés concernées
Le régime d’exonération de la plus-value au titre de l’indemnité perçue par les agents d’assurances partant à la retraite est contraire à la Constitution
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016