Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Loi de Finances rectificative 2020
Impôt sur le revenu 2020
Loi de Finances rectificative 2020-II
Loi de Finances rectificative 2020-III
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



De nouvelles obligations documentaires en matière de prix de transfert : les sociétés immobilières sont également concernées

partager cet article

B. Opérations concernées

L’obligation documentaire vise sans distinction toutes les opérations réalisées avec des entreprises liées établies ou constituées hors de France au sens de l’article 39 12° du code général des impôts, c’est-à-dire lorsque :

- L’une des sociétés détient directement ou indirectement la majorité du capital social de l’autre ou y exerce en fait le pouvoir de décision ;

- Lorsque les deux entreprises sont placées l’une et l’autre, dans les conditions ci-dessus, sous le contrôle d’une même tierce entreprise.

C. Contenu de la documentation

La documentation que les entreprises ont l’obligation de tenir à la disposition de l’administration fiscale se décompose en deux parties :

- Une description générale du groupe d’entreprises associées devant permettre d’appréhender l’environnement économique, juridique, financier et fiscal du groupe ;

- Des informations spécifiques devant permettre d’apprécier la conformité au principe de pleine concurrence des prix de transfert au niveau de l’entité vérifiée (liste des transactions intragroupe et montant des flux concernés, présentation des méthodes de détermination des prix de transfert, incluant une analyse fonctionnelle (fonctions, risques et actifs) et une explication concernant le choix et l’application de la
méthode retenue, analyse de comparables lorsque la méthode choisie le requiert, etc.)

Par ailleurs, lorsque les entreprises associées sont situées dans un Etat ou territoire non coopératif, une documentation complémentaire doit être apportée.

D. Mise en oeuvre / Sanctions

La documentation complète doit être tenue à la disposition de
l’administration
à la date d’engagement de la vérification de comptabilité, pour les transactions réalisées au cours des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2010.

En pratique, la documentation pourra ainsi être exigée par l’administration fiscale dès les premiers contrôles fiscaux afférents aux exercices ouverts en 2010. Les sociétés clôturant au 31/12 seront donc les premières concernées, la documentation pouvant être exigée dès le mois de mai prochain.

A défaut, l’administration adresse une mise en demeure de produire cette documentation ou de la compléter dans un délai de trente jours. Compte tenu de ce délai assez court, il est donc recommandé de procéder sans attendre à la constitution de la documentation requise.

Le défaut de réponse ou la réponse partielle à la mise en demeure de l’Administration entraine l’application pour chaque exercice vérifié, d’une amende de 10 000 € ou, si le montant correspondant est supérieur à cette dernière somme, et compte tenu de la gravité des manquements, d’un montant pouvant atteindre 5% des bénéfices réputés transférés hors de France (fraction de la rémunération jugée excessive ou sans
contrepartie ; différence entre le taux de marché et le taux d’intérêt pratiqué par les entreprises liées, attribution d’un avantage hors de proportion avec le service obtenu, commissions anormales, cautions accordées sans contrepartie, délais de paiement accordés à une filiale étrangère sans intérêts, etc. ...).

A propos des auteurs

Christine Daric et Olivier Mesmin, Avocats, Baker & McKenzie SCP 1 RUE PAUL BAUDRY, 75008 PARIS

- Christine Daric
- Mail : christine.daric@bakermckenzie.com
- Tel : 01 44 17 59 05

- Olivier Mesmin
- Mail : olivier.mesmin@bakermckenzie.com
- Tel : 01 44 17 59 92

www.bakernet.com

Pour aller plus loin

Prix de transfert : précisions sur la nouvelle obligation documentaire

newsletter de Fiscalonline

Chronique rédigée par les avocats du groupe Fiscalité de Baker & McKenzie SCP

Publié le mardi 2 novembre 2010
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles associés aux mots clés :  Groupe | Intégration fiscale | Prix de transfert


 



Les articles les plus lus !
Prestations de para-hôtellerie et TVA : le loueur en meublé doit disposer des moyens nécessaires pour répondre aux éventuelles demandes
Plus-value immobilière et construction occasionnelle : la TLE participe du coût de la construction
Résidence principale : une faible consommation d’eau potable fait échec à l’exonération de plus-value
Aménagements envisageables de la reforme de la fiscalité des contribuables non-résidents
L’exclusion des SCCV du régime de faveur de l’article 210 F du CGI est inconstitutionnelle
Libéralités au profit de l’État et de certains établissements publics : Bercy commente les derniers aménagements législatifs
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Mise à jour de la charte des droits et obligations du contribuable vérifié
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>