Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



De Pardieu Brocas Maffei a conseillé Toys "R" Us France dans le cadre de sa restructuration

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

De Pardieu Brocas Maffei a conseillé Toys "R" Us France dans le cadre de la reprise des activités françaises du groupe suite au redressement judiciaire ouvert depuis fin juillet, permettant ainsi de sauver l’essentiel de ses 1152 salariés répartis dans 53 points de vente, après la liquidation en mars dernier de la maison-mère américaine et la fermeture des 735 magasins de l’enseigne aux Etats-Unis.

Le tribunal de commerce d’Evry a rendu ce lundi 08 octobre 2018 sa décision et a retenu l’offre de reprise de la société Jellej Jouets détenue par le fonds Cyrus Capital, l’un des créanciers de la maison mère-américaine de Toys "R" Us, associé à l’enseigne française Picwic qui compte 25 magasins de jouets en France et à l’industriel Tony Lesaffre.

Son offre prévoit la reprise de 44 magasins et 1.036 salariés. Ils s’engagent à accorder à l’enseigne une ligne de crédit de plus de 70 millions d’euros, en plus du prix de cession, dont plus de 50 millions seront dédiés au financement des stocks.

Trois offres de reprise avaient été déposées au Tribunal d’Evry pour la filiale française de Toys "R" Us : Financière Immobilière Bordelaise, Pierre Mestre et Jellej Jouets.

  • Toys "R" Us France était conseillé par le cabinet De Pardieu Brocas Maffei dont l’équipe était composée de Joanna Gumpelson, associée, et Salim Lemseffer pour les aspects de restructuration, de Nadine Gelli, associée, et Sonia Bouaffassa, counsel, pour les aspects de droit fiscal, et de Philippe Rozec, associé, et Isabelle Dauzet et Louise Thiébaut pour les aspects de droit social.
  • Le comité ad hoc des créanciers "DIP" était conseillé par le cabinet Linklaters dont l’équipe était composée de Aymar de Mauléon, associé, de Carole Nerguararian, counsel, et de Pierre Fleuriot sur les aspects de restructuration, et Rhéa Christophilopoulos, counsel, pour les aspects de financement.
  • Les entités américaines du groupe Toys "R" Us (actionnaires) étaient conseillées aux Etats-Unis, par le cabinet Kirkland & Ellis, et en France, par le cabinet Orrick dont l’équipe était menée par Saam Golshani et Alexis Hojabr, associés, et était composée d’Alice Leonard sur les aspects corporate et restructuring, Frédéric Lalance, associé, et Emmanuel Avramesco sur certains aspects stratégiques et Hélène Daher, associée, sur les aspects de droit social.
  • Jellej Jouets était conseillé par le cabinet Vivien & Associés dont l’équipe était composée de Laurent Assaya, associé, et Grégoire Charlet.
  • Financière Immobilière Bordelaise (FIB) était conseillée par le cabinet Pardo et associés avec Olivier Pardo et Mickaël Benmussa, associés.
  • Pierre Mestre était conseillé par le cabinet Gibson Dunn dont l’équipe était composée de Jean-Pierre Farges, associé, et Charles Peugnet.
A propos de De Pardieu Brocas Maffei


Fondé en 1993, De Pardieu Brocas Maffei figure parmi les cabinets français indépendants de référence en droit des affaires et compte aujourd’hui plus de 140 avocats dont 35 associés, intervenant plus particulièrement dans les domaines suivants : banque, finance & marchés de capitaux, fusions-acquisitions & private equity, restructurations & entreprises en difficulté, immobilier & opérations immobilières, droit de la concurrence, propriété intellectuelle, droit fiscal, droit public, droit social et contentieux.

Cabinet français à caractère international, tant par la formation de ses équipes que par leur expérience des opérations transnationales, De Pardieu Brocas Maffei est le conseil de grands groupes français et étrangers. www.de-pardieu.com

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 9 octobre 2018

Publié le mercredi 10 octobre 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Plus-value immobilière : les non-résidents pourront bénéficier de l’exonération résidence principale
Dutreil-transmission : l’augmentation du taux d’exonération à 90 % impose une évaluation par le Conseil d’État
Qualification de l’activité de marchand de biens : La Cour affine son faisceau d’indices
Les députés instituent une réduction temporaire d’impôt au titre d’investissements dans la robotique et la transformation numérique
Elargissement de l’exonération de droits au titre des dons et legs à l’ensemble des Fondations et Associations reconnues d’utilité publique
Transmissions à titre gratuit de biens ruraux loués par bail à long terme : le seuil est relevé à 300 000 €
Rôle des équipements dans l’exonération pour reprise d’entreprises industrielles en difficulté
Crédit d’impôt recherche nouvelles collections : la société éligible doit assurer la production des biens manufacturés
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018