Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Crédit d’Impôt Recherche : des contrôles qui impliquent de plus en plus d’experts pour un dispositif à maturité

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Crédit d’Impôt Recherche : des contrôles qui impliquent de plus en plus d’experts pour un dispositif à maturité

Dans la 5ème édition de son enquête annuelle sur le CIR, Lowendalmasaï mesure l’utilisation du dispositif par les entreprises et les modalités du contrôle par l’administration fiscale.

Les conclusions de cette étude sont particulièrement instructives à l’heure où le Médiateur inter-entreprises vient d’être nommé Médiateur de l’innovation pour faire face aux nombreuses difficultés auxquelles les entreprises peuvent être confrontées en matière de CIR.

Pour la première fois, on constate que le nombre d’entreprises déclarantes et le montant de l’enveloppe globale se stabilisent. Le dispositif continue de profiter majoritairement aux grandes entreprises

Les chiffres publiés par le MENESR montrent que le dispositif est désormais mature, occupant une place d’importance dans la stratégie financière des entreprises avec un nombre de déclarants passé de 20.800 en 2011 à 20.400 en 2012. Le montant de l’enveloppe se stabilise également pour la première fois : 5,3 Md€ en 2012 contre 5,2 Md€ en 2011. Toutefois ce sont les grandes entreprises qui continuent de profiter majoritairement du CIR : elles représentent 0,6% du nombre de déclarants mais se partagent 34,3% de l’enveloppe globale du CIR (contre 33% en 2011).

Les directions financières, conscientes du risque que peut représenter le CIR, s’impliquent de plus en plus dans le pilotage du projet

(1) Etude menée entre juin et juillet 2014 auprès de 226 entreprises de toutes tailles, tous secteurs d’activité confondus

Evolution de la part projet pilotés par la direction financière

« Les raisons qui expliquent la montée en puissance des directions financières dans le suivi du CIR sont à la fois techniques et contextuelles : Le CIR étant techniquement une créance comptabilisée sur l’exercice concerné, il représente une incertitude et un risque sur les exercices ultérieurs, ce qui incite les DAF à une grande vigilance » explique Florent Chapus, Vice-Président Industrie et Services de Lowendalmasaï.

Contrôles : le MENESR et l’administration fiscale ont de plus en plus recours à des experts pour se prononcer sur l’éligibilité des projets

On observe une certaine stabilité des montants redressés, puisque comme l’année dernière, dans 66% des cas le redressement représente moins de 5% du montant déclaré. En revanche, le cadre des contrôles évolue puisque l’enquête montre que 81% des contrôles portant sur le CIR ont lieu dans le cadre d’une vérification générale de comptabilité : « Cela signifie aussi que 19% des contrôles du CIR sont lancés et menés de façon indépendante par le MENESR ou la DRRT, traduisant un intérêt particulier sur le sujet », souligne Florent Chapus. Nous constatons aussi que les experts du MENESR et du fisc jouent un rôle croissant lors des contrôles, puisqu’entre 2012 et 2013, l’intervention des experts se fait désormais dans 56% des cas, contre 22% l’année dernière.

Crédit d’impôt innovation (CII) : un dispositif sous-utilisé qui doit trouver sa place au côté du CIR

Le CII, destiné aux PME de moins de 250 salariés, est encore peu connu et sous utilisé*. Pour 83% des répondants, c’est le manque d’information et de connaissance qui est le principal frein à la mise en place du CII dans leur entreprise : « En regardant de près, il y a une autre raison : le CII est moins rémunérateur que le CIR (20% des dépenses contre 30% pour le CIR), ce qui peut détourner l’intérêt des entreprises. Moins exigeant que le CIR, le CII permet en revanche de valoriser certains projets non éligibles au CIR. C’est donc bien un dispositif complémentaire du CIR et pas une alternative. Il faut poursuivre la pédagogie sur le CII pour lui permettre de trouver sa place dans une stratégie globale de financement de l’innovation » ajoute Florent Chapus.

* L’édition 2014 de l’étude Lowendalmasaï souligne que 37% des sondés éligibles ne connaissent pas le CII et que seules 20% des entreprises sondées éligibles au CII et qui connaissent le dispositif, ont en fait bénéficié de cet avantage fiscal, aucune n’ayant par ailleurs atteint le plafond de 80k€. Pourtant, le niveau de satisfaction des entreprises dans l’utilisation du CII est très élevé : 95% des entreprises qui en ont bénéficié se disent satisfaites ou très satisfaites du CII.




À propos de Lowendalmasaï


Lowendalmasaï est un cabinet de conseil en management des coûts. Lowendalmasaï aide ses clients à mieux maîtriser leurs coûts au quotidien, afin d’améliorer dans la durée leur performance, tout en préservant leur capital humain. Nos équipes d’experts spécialisés par secteur d’activité placent la création et l’innovation au coeur de leur action. Ils suivent en permanence le marché et les évolutions réglementaires pour détecter et inventer de nouveaux leviers d’optimisation des coûts sur six domaines d’expertise : Fiscalité, Management des coûts sociaux, Achats, Besoin en fonds de roulement, Coûts immobiliers et Innovation. Le cabinet se rémunère en fonction des résultats mesurables et concrets obtenus et de la valeur ajoutée apportée à court, moyen et long terme par l’amélioration des processus, le transfert de connaissances et la construction d’outils de pilotage des coûts. Lowendalmasaï, créée en 1992, est dirigée par son fondateur Pierre Lasry. Lowendalmasaï emploie 360 personnes dans 9 pays : Allemagne, Benelux, Chine, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Portugal.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 31 octobre 2014

Publié le vendredi 31 octobre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  CIR | Fiscalité des entreprises


 



Les articles les plus lus !
Les députés adoptent l’abus de droit fiscal à deux étages
L’Assemblée Nationale fixe le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
Les députés prorogent le dispositif "Censi-Bouvard" jusqu’en 2021
La réduction d’impôt pour mise à disposition d’une flotte de vélos est étendue aux locations
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018