Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Création du statut étudiant-entrepreneur : une mesure positive mais insuffisante

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Création du statut étudiant-entrepreneur : une mesure positive mais insuffisante

Ce mardi, Geneviève FIORASO, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a visité l’incubateur de l’université de Marne-la Vallée et présenté son plan d’action en faveur de l’entrepreneuriat étudiant.

Ces mesures s’inscrivent dans la continuité des annonces faites par le Président de la République lors des Assises de l’entrepreneuriat, qui se sont tenues, à l’initiative du Gouvernement, en avril 2013.

Parmi les quatre mesures de son plan d’action la ministre propose la création d’un statut « étudiant-entrepreneur » pour les étudiants ou jeunes diplômés porteurs de projets de création d’entreprise.

L’étudiant ou le jeune diplômé porteur d’un projet de création d’entreprise pourra se voir attribuer par les établissements le statut d’« étudiant-entrepreneur ».

Ce statut sera ouvert :

  • aux étudiants en cours de formation, dont le projet entrepreneurial pourra être pris en compte pour la validation du diplôme, via la délivrance de crédits ECTS ;
  • aux jeunes diplômés souhaitant créer leur entreprise après l’obtention de leur diplôme, qui pourront continuer à bénéficier du statut d’étudiant et des droits sociaux associés, par le biais d’une inscription au sein d’un diplôme d’université (DU) « Création d’Entreprises Innovantes et Entrepreneuriat ». Cela permettra également aux jeunes diplômés de bénéficier d’une formation à l’entrepreneuriat et à la gestion, orientée vers la préparation et le lancement d’un projet entrepreneurial.



Réaction de Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs faisant suite à l’annonce de la création du statut étudiant-entrepreneur

Nous considérons que ces mesures vont dans le bon sens et tentent d’apporter une solution à un problème dont nous nous félicitons qu’il soit identifié par la Ministre.

Malheureusement, elles sont insuffisantes pour faire émerger « un Zuckerberg à la française ».

A l’heure où l’école traditionnelle apparaît en décalage avec le quotidien des jeunes, nous saluons la création d’un statut permettant d’accompagner et de protéger davantage le potentiel de ces potentiels entrepreneurs, mais regrettons que rien ne soit annoncé au sujet d’une facilitation des démarches administratives.

Que l’étudiant puisse enfin bénéficier des mêmes droits que ses camarades stagiaires, notamment en terme de protection sociale c’était attendu et c’est salutaire. Qu’il ne soit pas encouragé dans sa création d’entreprise et la réalisation du projet qu’il porte par une facilitation des démarches administratives, c’est en revanche un non-sens contreproductif.

Pour encourager l’entrepreneuriat des jeunes, nous attendons désormais :

  • Qu’un étudiant ait la possibilité de faire un stage dans sa propre entreprise,
  • Qu’un mentorat entrepreneurial dédié à l’accompagnement de ces jeunes hauts potentiels soit créé,
  • Qu’un nouveau contrat de travail signé par les entreprises employant des jeunes âgés de moins de 30 ans au chômage, permet une réduction de 100% (pour les entreprises de moins de 250 employés) ou de 75% (pour les entreprises de plus de 250 employés) des cotisations d’assurance maladie durant 12 mois avec possibilité de prorogation,
  • Que soit concrètement diminuée les démarches administratives qui pèsent sur les jeunes entrepreneurs car c’est pour eux l’un des obstacles les plus importants à la création d’entreprises,
  • Que soit facilitée l’accès pour ces jeunes entrepreneurs aux services de développement de l’entreprise (incubateurs, conseils juridiques, etc). Les incubateurs d’entreprises et les sociétés de portage salarial sont devenus de puissants outils pour soutenir la création d’entreprises et favoriser la progression des taux de survie pour les jeunes start-ups comme l’a montré le dernier livre blanc du Club des Entrepreneurs. Qu’attendons-nous pour les encourager ?
  • Que soit menée une campagne nationale de promotion destinée à sensibiliser et encourager l’esprit d’entreprise chez tous les jeunes étudiants français dès le collège afin de les sensibiliser à une véritable culture entrepreneuriale dont ils manquent cruellement.
A propos du Club des Entrepreneurs :

Il compte aujourd’hui plus de 18 500 membres. Le Club des Entrepreneurs est un réseau de créateurs et dirigeants d’entreprises qui ont tous, dans des secteurs d’activité différents, leur propre expertise, mais qui partagent une ambition commune : promouvoir l’esprit d’entreprise et le partage des bonnes pratiques entrepreneuriales.

www.clubdesentrepreneurs.org

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 22 octobre 2013

Publié le mardi 22 octobre 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Efisc


 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018