Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Conditions à remplir pour obtenir la décharge de la taxe sur les logements vacants

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Conditions à remplir pour obtenir la décharge de la taxe sur les logements vacants

L’article 232 du CGI a prévu une taxe annuelle sur les logements vacants due pour chaque logement vacant depuis au moins deux années consécutives, au 1er janvier de l’année d’imposition acquittée par le propriétaire, l’usufruitier, le preneur à bail à construction ou à réhabilitation ou l’emphytéote.

L’assiette de la taxe est constituée par la valeur locative du logement mentionnée à l’article 1409 du CGI. Son taux est fixé :

- à 10 % la première année d’imposition,
- 12,5 % la deuxième année
- et 15 % à compter de la troisième année.


Le gouvernement vient de préciser les conditions pour que les propriétaires obtiennent la décharge de cette imposition.

- Les logements vacants susceptibles d’être exonérés de taxe sur les logements vacants :

Sont concernés les locaux dont la mise en état d’habitation nécessiterait des travaux importants dont la charge incomberait nécessairement au détenteur des logements.

Les travaux nécessaires pour rendre habitable un logement s’entendent de ceux qui ont soit pour objet d’assurer la stabilité des murs, charpentes et toitures, planchers ou escaliers, soit l’installation ou la réfection complète d’un élément de confort (équipement sanitaire, installation électrique, chauffage, eau courante, portes et fenêtres extérieures). De plus, ces travaux doivent être d’importance.

À titre de règle pratique, il peut être admis que cette condition est remplie lorsque le montant des travaux nécessaires excède 25 % de la valeur vénale réelle du logement au 1er janvier de l’année d’imposition.

L’appréciation du caractère non habitable du logement ne peut être en général présumée par le service lors de l’établissement de l’imposition.

Lorsque la taxe est établie à tort, il appartient au propriétaire de déposer une réclamation auprès de l’administration fiscale, au plus tard le 31 décembre de l’année suivant celle de la mise en recouvrement du rôle.


Soulignons que dans le cadre des débats parlementaires sur le PLF 2012, les députés ont adopté un amendement visant à majorer le taux de cette taxe (Art. 5 undecies du CGI)

Les taux seraient fixés comme suit :

- 12,5 % la première année d’imposition,
- 15 % la deuxième année,
- 20 % à compter de la troisième année.

Cette hausse est loin d’être définitive, l’Assemblée nationale n’ayant pas encore discuté du texte adopté par le Sénat le 23 novembre dernier.

Restez informé...abonnez-vous à notre newsletter

newsletter de Fiscalonline

Réponse ministérielle Philippe Meunier du 29 novembre 2011

Publié le mercredi 30 novembre 2011

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Immeuble


 



Les articles les plus lus !
L’épargne-retraite vue par le projet de loi PACTE : on change tout !
Plongée en eaux troubles du contrôle des comptabilités informatisées
Cession des titres reçus dans le cadre d’un partage : les modalités de la calcul de la plus-value sont constitutionnelles
Délivrance irrégulière de documents permettant de bénéficier d’un avantage fiscal : de la constitutionnalité de l’amende de 25%
Pinel : Prorogation du délai légal d’achèvement des logements acquis en l’état futur d’achèvement en cas de force majeur
Petite pause estivale...on revient de 30 juillet
Le Ministre des Comptes publics a décidé de supprimer 25 petites taxes
Le Gouvernement ne prévoit pas d’alléger l’imposition sur les successions
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018