Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Comment bénéficier des avantages de la pierre, sans la fiscalité de l’immobilier ?

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Bénéficier des avantages de la pierre, sans la fiscalité de l’immobilier ?

Possible… via l’achat d’OPCVM investis en viagers immobiliers




De nombreux épargnants souhaitent bénéficier des avantages du placement immobilier… tout en échappant à sa fiscalité grandissante !

C’est aujourd’hui possible via des sicav dédiées au viager immobilier et offrant donc le quadruple avantage d’être investies dans la pierre, de mutualiser les risques du viager, de bénéficier de la fiscalité des valeurs mobilières et de rendre le placement liquide.

Une formule moderne et innovante, à regarder de près !

Par Didier Bujon, Directeur général du Groupe Equance

Bien sûr, le viager, ce n’est pas nouveau. La formule est ancienne et continue de séduire, en direct, quelques investisseurs. Ces dernières années, toutefois, l’allongement de l’espérance de vie, combinée à la croissance des taxes immobilières, a fait reculer plus d’un épargnant qui s’intéressait au viager…

La multiplication des centenaires dans l’hexagone et le durcissement de la fiscalité vont-ils donc sonner le glas du viager immobilier ? Non !

D’abord parce que le viager est fort utile aux personnes âgées souhaitant vivre chez elles le plus longtemps possible (voir encadré) ; Ensuite parce que des formules innovantes permettent de tirer avantage de l’investissement en viager, sans subir ses inconvénients.

Le principe du viager mutualisé au sein d’un OPCVM est ainsi novateur par sa structuration et également par son traitement fiscal : en effet, cela permet d’acquérir de l’immobilier sous un statut de valeur mobilière, et non immobilière.

Mutualisation des risques…

Premier progrès important donc : la possibilité de mutualiser les risques en devenant propriétaire de plusieurs viagers. Une sicav se charge d’acquérir les viagers (seuls ceux souscrits sur une seule tête sont retenus) et de verser les soultes éventuelles ainsi que les rentes aux crédirentiers.

Par exemple, 50% des fonds sont dédiés aux achats tandis que 50% servent à verser les rentes. La sicav capitalise ses revenus et n’effectue aucune distribution.

C’est à la revente de leurs actions que les actionnaires perçoivent leur éventuelle plus-value. Bien que non garantie, celle-ci est quasiment assurée en raison de la forte décote du prix immobilier au moment de l’achat des viagers.

… et fiscalité mobilière

Le fait d’être taxée au titre de valeur mobilière donne à la sicav investie en viagers immobiliers un avantage fiscal incontestable. Depuis l’allongement de la durée de détention d’un bien immobilier conditionnant l’exonération totale d’impôt (30 ans désormais), la fiscalité des valeurs mobilières peut, en effet, s’avérer plus attractive si l’on ne souhaite pas conserver son placement pendant plusieurs décennies…

newsletter de Fiscalonline

Tribune de Didier Bujon, Directeur général du Groupe Equance

Publié le mercredi 12 juin 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Les députés adoptent l’abus de droit fiscal à deux étages
Les députés prorogent le dispositif "Censi-Bouvard" jusqu’en 2021
L’Assemblée Nationale fixe le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
La réduction d’impôt pour mise à disposition d’une flotte de vélos est étendue aux locations
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018