Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Combas : fer de lance du marché contemporain en France

partager cet article

artprice

Combas : fer de lance du marché contemporain en France

Malgré sa quatrième position au classement mondial, la place de marché française représente une faible part des recettes de l’art contemporain aux enchères, un peu moins de 2,8 %... derrière les mastodontes américains et chinois qui se tiennent au coude à coude avec 33,7 % du marché, et le Royaume-Uni (21,1%).

La qualité première du marché de l’art contemporain en France est la densité de son offre (plus de 5 500 lots ont été mis à l’encan entre juillet 2012 et juin 2013, presque autant qu’aux Etats-Unis avec 6 000 lots), la seconde est qu’il est constitué d’oeuvres forcément plus abordables qu’ailleurs, les artistes français restant bien moins cotés que leurs homologues américains, chinois, anglais et allemands. Les artistes contemporains retenus dans les classements proposés par Artprice.com sont les artistes nés après 1945. Ce découpage par date de naissance exclu certains artistes vivants, dont Pierre SOULAGES, né en 1919 et bien plus coté que Robert COMBAS. De fait, Combas est l’unique français parvenant à se hisser parmi les 100 artistes mondiaux les plus performants aux enchères.

Robert Combas : seul français au Top 100 mondial

Robert Combas a la cote et ce malgré un marché à 90 % français. S’il s’exporte sporadiquement dans quelques ventes londoniennes, la demande est trop faible aux Etat-Unis pour faire véritablement exploser ses prix. Néanmoins, il se hisse aujourd’hui à la 81ème place du Top 100 contemporain, derrière des poids lourds tels que Antony Gormley (79éme) et Vik Muniz (80ème). Combas est l’un des grands favoris des collectionneurs français (et dans les pays limitrophes dont la Belgique et la Suisse) et la demande, toujours vive, a propulsé son indice de prix de plus de 63 % sur la décennie. Mieux, comparé au tout début du millénaire, ses oeuvres s’avèrent être des investissement extrêmement rentables, car 100 $ investit en 1999 valent en moyenne 375 $ à l’automne 2013. Son record d’enchère est par ailleurs frais de cette année avec une grande acrylique de 1985 cédée l’équivalent de 166 000 $ chez Cornette de Saint Cyr à Paris (Louis XIV, 1985, 218 cm x 165 cm, 28 mars 2013). Pour autant, ce succès n’en fait pas un artiste inabordable et 60 % de ses oeuvres sont accessibles en salles des ventes pour moins de 5 000 $ (estampes comprises : 17 % des transactions).

L’artiste a incarné la Figuration Libre dans les années 80 et apparaît aujourd’hui comme une figure à part, libre de tout « mouvement ». Il nourrit ses toiles labyrinthiques et riches en couleurs d’influences diverses, fait référence à la culture populaire, au rock, à la pornographie, à la bande dessinée, aux fresques historiques, aux mythes et aux légendes bibliques ou à l’histoire de l’art. On retrouve la même diversité dans les choix des supports et des techniques : toiles, vêtements, draps, pinceaux, céramiques, dessins chinés aux puces... tout se prête au jeu de la création. Son inventivité se manifeste ainsi sur tous types de supports. Même ses pinceaux usés sont récupérés pour former des crucifix qui s´échangent entre 1 500 et 4 000 $ en moyenne, alors qu’il fut possible d´en faire ´acquisition pour moins de 1000 $ il y a 10 ans.

Derrière Robert Combas, le marché de l’art contemporain français soutient fermement Philippe PASQUA, Richard ORLINSKI, Bernard FRIZE, Flore SIGRIST, Jacques TARDI, Gérard GAROUSTE, Pierre BAYLE, Bertrand LAVIER etFabrice HYBER. Ces signatures représentent aujourd’hui la fine fleur de l’art contemporain en France, en terme de résultats... avec des produits de ventes annuels 30 fois inférieurs en moyenne au dix artistes contemporains américains les plus performants en salles.

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice du 7 novembre 2013

Publié le vendredi 8 novembre 2013

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Les députés adoptent l’abus de droit fiscal à deux étages
Les députés prorogent le dispositif "Censi-Bouvard" jusqu’en 2021
L’Assemblée Nationale fixe le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
La réduction d’impôt pour mise à disposition d’une flotte de vélos est étendue aux locations
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018