Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Christopher Wool : l’un des artistes les plus performants de la décennie

partager cet article

artprice



Christopher Wool : l’un des artistes les plus performants de la décennie

23,5 m$ pour la toile Apocalypse Now en novembre 2013 ; puis 21 m$ avec If You en mai 2014, Christopher WOOL est l’une des signatures incontournables des cessions contemporaines, au même titre qu’un Jeff KOONS ou qu’un Gerhard RICHTER.

L’une des raisons de ce succès hors norme passe par une actualité dense et prestigieuse depuis deux ans, appuyée par son arrivée dans l’une des galeries les plus puissantes de la planète, une société qui se déploie désormais dans sept pays et dont le directeur s’impose comme l’un des plus grands prescripteurs du marché de l’art : Larry Gagosian. L’empire Gagosian se décline en 12 galeries dans le monde (New York, Londres, Paris, Rome, Athènes, Genève, Hong Kong) et sa la force de frappe se mesure aussi aux performances de ses protégés.

Une autre raison à ce succès phénoménal passe par la revalorisation en cours des plus grands peintres abstraits de notre temps (américain surtout, chinois également). L’impératif compulsif des oeuvres de Cy TWOMBLY (né en 1928 et mort en 2011) démontre par exemple cette poussée spectaculaire des prix de la peinture abstraite américaine. Pour la première fois de l’histoire, l’une de ses oeuvres passait le seuil de 10 m$ en 2011 (Untitled, 1967, porte un nouveau record à 13,5 m$, 11 mai 2011, Christie’s New York). Twombly a dépassé ce seuil à quatre reprises depuis.

Après Twombly, la nouvelle génération de peintres abstraits est portée par l’envergure de l’artiste américain Christopher WOOL, qui s’envisage d’ailleurs plus comme un artiste conceptuel que comme un peintre. Considéré comme l’un des artistes les plus influents de notre époque et parfois défini comme le plus grand peintre américain aujourd’hui, il s’évertue depuis plus de trente ans à déconstruire les fondements de l’image.

L’artiste a participé à la Biennale de Venise en 2011, à une première grande exposition en France en 2012 (Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 30 mars-19 août) puis au Musée Solomon R. Guggenheim de New York (25 octobre 2013 - 22 janvier 2014). Sa présence va croissant dans les classements des plus belles enchères d’art contemporain. Si en 2010, il tutoyait déjà Jean-Michel BASQUIAT, CHEN Yifei, Richard PRINCE et Jeff KOONS en tant que challenger de la peinture contemporaine, aujourd’hui, son indice de prix affiche une performance hors norme. Peu d’artistes peuvent en effet se vanter d’afficher un indice en hausse de 400 % depuis l’année 2000 !

Les prix se sont considérablement affolés à partir de 2010, année ou son œuvre Blue Fool, littéralement Imbécile Bleu, une large peinture sur émail présentant de grosses lettres capitales bleues, peintes au pochoir sur un support aluminium blanc, décroche 4,4 m$ (Blue Fool, le 11 mai 2010 chez Christie’s New York). Le langage visuel est distant, systématique, le lettrage convoque la culture populaire, le choix du mot - privé de ponctuation - peut-être motivé par la révolte, l’absurdité, le sens tragique ou l’humour... bref, la toile s’impose tandis que l’oeuvre joue à l’insaisissable. Wool déconstruit la peinture traditionnelle et son lot d’icônes, signe sa décadence, pour faire de l’oeuvre peinte un nouvel espace subversif. Blue Fool est issue de la série des Word paintings commencée en 1987. Elle est aujourd’hui sa série la plus cotée sur le marché des enchères tant elle a bouleversé le sens de la peinture abstraite. C’est une version noire de cette oeuvre, c’est-à-dire l’inscription Fool en lettrage noir sur fond blanc, qui plante en 2012 le nouveau record d’enchère de l’artiste à près de 6,8 m$ (Untitled est adjugée 4,35 m£ chez Christie’s Londres le 14 février 2012). Ce même Fool que l’on s’arrachait 6,8 m$ en 2012 était d’ailleurs accessible pour 380 000 $ en 1999 (Untitled (Fool), le 19 mai 1999 chez Christie’s, New York). L’acquéreur inspiré de cette toile en 1999 a ainsi gagné plus de 6,4 m$ en 13 ans.

Christopher Wool est ainsi devenu l’un des artistes les plus performants de la décennie, un leader des salles de ventes, et pour cause : il s’est arraché plus de 26 m$ d’oeuvres de Wool en salles en 2012 (hors frais vendeurs), plus de 68,6 m$ en 2013, et déjà 43,8 m$ sur le premier semestre 2014 (19 peintures vendues).

Dans les années 90, un dessin de grand format changeait des mains entre 1 500 et 10 000 $... un budget à peine suffisant pour acheter une estampe aujourd’hui.

Communiqué d’Artprice du 5 août 2014

Publié le samedi 9 août 2014

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Art contemporain | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018