Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Cession d’entreprise : cas de non imposition de l’indemnité de rétractation

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Cession d’entreprise : cas de non imposition de l’indemnité de rétractation

La Cour administrative d’appel de Paris vient de rendre une décision par laquelle elle juge que ne relève pas des BNC l’indemnité contractuelle perçue par les actionnaires d’une société suite à l’exercice du droit de retrait des cessionnaires de leur entreprise.

Au cas particulier, en vertu d’une convention, les actionnaires d’une société s’étaient engagés à céder la totalité des actions de leur société. Cette convention prévoyait notamment que le prix de vente, qui devait être payé en totalité le 15 mai 2003, serait définitivement fixé le 31 décembre 2002 en fonction de paramètres connus à cette date, en particulier le chiffre d’affaires définitif et le bénéfice consolidé de la société, et que le cessionnaire, à qui les comptes consolidés devaient être remis au plus tard le 31 mars 2003, bénéficierait d’un délai minimum de quarante-cinq jours pour effectuer son propre audit. L’article 5 de la convention accordait au cessionnaire un droit de rétractation, qu’il pouvait exercer, soit sans indemnité si l’audit pratiqué révélait une mauvaise gestion de la société ou des fausses informations données par les cédants sur des éléments essentiels, soit pour convenance personnelle moyennant le versement d’une indemnité de 1 250 000 €.

Le cessionnaire a ensuite entendu user de son droit de rétractation sans toutefois pouvoir justifier de l’une des causes exonératoires du versement de l’indemnité Les parties ont alors conclu une transaction en exécution de laquelle le cessionnaire a versé aux cédants une indemnité de même montant, qu’elles ont qualifiée de « prix de l’option » à hauteur de 1 000 000 € et de « dommages intérêts » pour le surplus, soit 250 000€.

L’administration, a estimé que l’indemnité perçue était imposable à hauteur de la somme de 1 000 000 €, a regardé la quote-part de ce montant revenant aux actionnaires comme un revenu assimilable à des BNC au sens de l’article 92 CGI et les a imposée sur le fondement de ce texte.


La Cour administrative d’appel de Paris suivant les juges du fonds vient de donner raison aux actionnaires.

La Cour considère que la convention constituait une promesse synallagmatique de vente assortie d’une faculté de rétractation en faveur du cessionnaire et que l’indemnité litigieuse a été versée par ce dernier en contrepartie de sa rétractation.

Compte tenu notamment :

  • de la brièveté du délai accordé au cessionnaire pour exercer son droit de retrait,
  • du caractère unique de l’opération par laquelle les cédants ont perçu une indemnité purement occasionnelle,
  • du mode de calcul forfaitaire de cette indemnité, nonobstant la qualification qui lui a été donnée par les parties,

la Cour a jugé que « les cédants ne pouvaient être regardés comme ayant aménagé à leur profit une source de gains non accidentelle et susceptible comme telle de caractériser une exploitation lucrative au sens des dispositions précitées de l’article 92 du CGI ».

Partant, et contrairement à ce que soutenait l’administration, la somme en cause ne pouvait, selon la Cour, être regardée comme constituant une indemnité d’immobilisation susceptible d’être imposée sur le fondement de l’article 92 du CGI.

Les juges ont également estimé que cette somme n’était pas davantage au nombre des revenus assimilables aux BNC et entrant dans le champ de cet article.


Cour administrative d’appel de Paris, N° 12PA03334, 17 septembre 2014

L’application Fiscalonline est disponible sur l’App Store (iOS) et Google Play (Android)

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 29 septembre 2014

Publié le lundi 29 septembre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Fiscalité des entreprises | MR | Revpro


 



Les articles les plus lus !
PLF2019 : nouveaux assouplissements apportés au Dutreil-transmission en Commission des Finances
Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié
PLF2019 : Le Gouvernement propose un régime d’exonération « résidence principale » pour les non-résidents
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
PLF2019 : La réduction d’impôt Pinel sera désormais appliquée aux Français de l’étranger
La réduction d’impôt au titre des dons aux associations est étendue au prêt à usage d’un immeuble
Revenus de source française : vers un rapprochement du régime de taxation des résidents et non-résidents
Prélèvement à la source : le TESE ne peut pas être LA réponse aux maux des entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018