Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Baromètre mensuel du crédit immobilier en région

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Baromètre mensuel du crédit immobilier en région

Les français sont de nouveau prêts à investir

Immoprêt, 3ème courtier français en prêt immobilier, publie son Baromètre mensuel du crédit immobilier. Evolution des taux, profils des acquéreurs, capacité d’emprunt... Tous les paramètres du secteur sont passés au crible.

Au cours des trois derniers mois, les taux sont restés stables avec cependant de légères fluctuations en régions. En effet, les prêts sur 20 ans - qui sont les plus fréquents - affichent une moyenne de 1,56% au début du mois de juin, soit un taux similaire à avril et mai.

Un "effet Macron" sur l’immobilier ?

Le montant du prêt moyen augmente légèrement au début du mois de juin, passant de 169 205 € au mois de mai à 169 922 €. On observe par ailleurs une légère hausse de 1,6% sur l’apport moyen, passant de 26 972 € en mai à 27 413 € au début du mois de juin.

« Les Français sont de nouveau prêts à investir, analyse Jauffrey Ianszen, porte-parole d’Immoprêt. L’investissement immobilier repart. Les Français sont capables de mobiliser des apports légèrement plus conséquents, empruntent de plus gros montants et sur de plus longues périodes. La confiance est revenue. Serait-ce le début de l’effet Macron sur le secteur immobilier ? ».

Par rapport à la même période en 2016, de janvier à mai, on constate des évolutions significatives dans les motivations à la demande de prêt. Immoprêt a accompagné 2 828 familles supplémentaires dans leur projets immobiliers entre janvier et mai 2017, soit une évolution de +7,5% par rapport à la période précédente, pour un total de 23 391 familles accompagnées depuis le début de l’année 2017.

Dans le même temps, la renégociation des prêts qui représentait 20.3% des demandes sur les 5 premiers mois de 2016, est tombée à 16% sur la même période en 2017. Ce qui s’explique par le stock de dossiers à renégocier qui est moins important cette année, même si certains propriétaires n’ont pas encore franchi le pas : les conditions restent tout de même idéales en 2017 pour faire une étude.

Hausse des acquisitions dans le neuf

Les demandes de prêts pour l’acquisition dans le neuf augmentent légèrement : 12% de janvier à mai 2016, contre 12,6% de janvier à mai 2017. Les nombreux avantages fiscaux liés aux achats dans le neuf attirent toujours autant les acheteurs.

Par contre, la durée des mensualités s’est allongée. Alors que 40% des prêts s’étalaient entre 240 et 300 mois en 2016 (soit la durée de prêt la plus fréquente), elle représente 49,6% des accédants en 2017, soit 10 points de plus que l’année précédente. Avec des taux qui ont légèrement augmenté depuis ce début d’année, les futurs acquéreurs, pour rester sur une mensualité de confort, choisissent d’augmenter la durée de leur prêt.

www.immopret.fr

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 5 juin 2017

Publié le mardi 6 juin 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Le Gouvernement précise le régime de l’abattement exceptionnel sur les plus-values immobilières
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Art : les chiffres de l’année 2017
Le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi de finances pour 2018
Les mesures fiscales du projet de budget rectificatif pour 2017 adoptées en première lecture par les députés
Détermination du résultat imposable issu de la location meublée d’un bien démembré suite à une succession
Les étudiants externes en médecine ne peuvent bénéficier de l’exonération d’impôt au titre des indemnités de stage
L’exonération de droits d’enregistrement et de TPF aux établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel sera étendue à la CSI
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016