Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Baromètre des levées de fonds Cleantech en France au 3ème trimestre 2013

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Baromètre des levées de fonds Cleantech en France au 3ème trimestre 2013




L’industrie des Cleantech en France au 3ème trimestre 2013 2ème record trimestriel en montants investis

- 137,7 millions € investis, au travers de 17 levées de fonds
- 13 opérations financées en amorçage et par le capital-innovation
- Près de 2/3 des montants en capital-développement ou transmission

Le Club Cleantech de l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC), vient de publier son baromètre des levées de fonds Cleantech en France au 3ème trimestre 2013, en collaboration avec le site GreenUnivers et EY.

Les investissements réalisés par les membres de l’AFIC dans le secteur des Cleantech en France au cours de ce 3ème trimestre 2013 sont les deuxièmes plus importants enregistrés depuis la création du baromètre, il y a 4 ans, avec 137,7 millions € ayant financé 18 entreprises (17 entreprises nous ont communiqué leur chiffre d’investissement).

Investissements par stade de maturité

A nouveau ce trimestre, le nombre de jeunes projets financés par le capital-innovation, lors de premiers tours de financement (6) ou de tours suivants (7), a été particulièrement important. Ces opérations totalisent 51,3 millions € (1er tour : 6,7, capital innovation : 44,6), soit 37% des montants investis.

Avec deux investissements, qui représentent à eux seuls 50,9 millions €, le capital-développement concentre 37% des montants investis.

2 opérations effectuées en capital-transmission couvrent 26% des financements du trimestre avec 35,5 millions €.

Investissements par secteur

Tous les secteurs des Cleantech ont bénéficié de financement au cours du 3ème trimestre 2013. 5 des 18 sociétés investies interviennent dans l’efficacité énergétique.

Les énergies renouvelables et le secteur du recyclage concentrent respectivement 26% (35,9 millions €) et 37% (50,8 millions €) des financements.

Sophie Paturle, Présidente du Club Cleantech AFIC souligne : « On peut se féliciter ce trimestre du deuxième meilleur niveau d’investissement dans les Cleantech en France réalisé par les professionnels du capital-investissement, depuis l’existence de notre baromètre. C’est un signe d’autant plus encourageant que depuis le début de l’année tous les secteurs sont bien couverts ainsi que l’ensemble des stades de développement. Le capital-investissement confirme sa capacité à accompagner des entreprises tout au long de leur vie, de l’amorçage jusqu’à leur transmission. Ce trimestre deux opérations se détachent par le ticket d’investissement, l’une dans le domaine du recyclage des déchets, l’autre dans le secteur de la biomasse, et représentent à elles seules plus de la moitié des montants investis. »

A PROPOS DU CLUB CLEANTECH AFIC

L’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) a créé le Club Cleantech AFIC pour fédérer la part croissante de ses Membres Actifs dans les Cleantech (entreprises dédiées aux énergies renouvelables, à l’efficacité énergétique, aux transports, au traitement eau-air-sol, au recyclage), et pour promouvoir les éco-industries en France et à l’étranger.

Le Club Cleantech AFIC a un triple objectif :
- mesurer les investissements des membres de l’AFIC dans les Cleantech avec la publication d’un baromètre trimestriel et créer un lieu d’échange entre investisseurs professionnels ;
- interagir au sein de l’écosystème Cleantech et développer des ponts entre les différents acteurs du secteur (pouvoirs publics, industriels, entrepreneurs, organismes de recherche,...) ;
- promouvoir le rôle des investisseurs dans le développement des éco-industries.

A PROPOS DE L’AFIC

L’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) regroupe l’ensemble des structures de capital-investissement installées en France : capital-innovation, capital-développement, capital- transmission et capital-retournement. Actionnaires professionnels, les 271 membres actifs de l’association accompagnent et financent la croissance de près de 5000 entreprises en France en collaboration avec près de 166 membres associés qui représentent les sociétés de conseil et de gestion partenaires des investisseurs et des entrepreneurs. L’adhésion à l’AFIC constitue pour les sociétés de gestion une des conditions d’agrément requises par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour l’exercice de la profession.

Au-delà de sa mission de déontologie, de contrôle et de développement de pratiques de place, l’AFIC fédère, représente et assure la promotion de la profession du capital-investissement auprès des investisseurs institutionnels, des entrepreneurs, des leaders d’opinion et des pouvoirs publics.

Le capital-investissement, acteur essentiel de la croissance et de l‘emploi, contribue à l’amélioration du financement de l’économie, en particulier à destination des PME-PMI qu’il accompagne et soutient aux différents stades de leur cycle de vie, à la stimulation de la croissance et à la promotion de l’esprit d’entreprise.

Représentant plus de 20 % du marché européen, le capital-investissement français se classe au 1er rang en Europe Continentale par la densité de ses interventions : il n’y a pas d’autre pays en Europe où autant d’entreprises soient soutenues chaque année.

A propos d’EY

EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble.

EY désigne l’organisation globale et peut faire référence à l’un ou plusieurs des membres d’Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 7 septembre 2013

Publié le vendredi 8 novembre 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
PLF2019 : nouveaux assouplissements apportés au Dutreil-transmission en Commission des Finances
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
PLF2019 : La réduction d’impôt Pinel sera désormais appliquée aux Français de l’étranger
Art : les meilleurs coups de marteau de la saison en 10 chiffres millionnaires
Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié
PLF2019 : Le Gouvernement propose un régime d’exonération « résidence principale » pour les non-résidents
La réduction d’impôt au titre des dons aux associations est étendue au prêt à usage d’un immeuble
Revenus de source française : vers un rapprochement du régime de taxation des résidents et non-résidents
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018