Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Baromètre des Business Angels au 1er semestre 2015

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Baromètre des Business Angels au 1er semestre 2015




(Perception 2nd semestre 2014 – perspectives 1er semestre 2015)

Préambule


BFM Business est associé pour la 3ème fois à l’enquête de conjoncture de France Angels devenue le « Baromètre des Business Angels ». L’objet de ce baromètre est de donner, 2 fois par an, une tendance de l’évolution de l’activité des Business Angels. Sa récurrence permet de dégager des évolutions sur une longue période. Pour compléter ce baromètre et le positionner dans l’environnement actuel, une question d’actualité est posée aux membres des réseaux.

Enquête réalisée entre le 19 /01 /2015 et le 23/01/2015. Taux de réponse : 76 ,5 %, soit 58 réseaux sur les 76 interrogés. Il n’y a pas de pondération liée à la taille des réseaux.

Par ailleurs, 305 Business Angels individuels membres de réseaux ont répondu à la question d’actualité.

Résultats

L’activité des réseaux de Business Angels au 2nd semestre 2014 :

Des indicateurs conformes aux attentes

Les principaux enseignements de cette enquête montrent une tendance générale à un accroissement de l’activité des réseaux : recrutement de Business Angels, réception et analyse de dossiers de demande de financement,...

Un nouvel indicateur concernant la qualité des projets présélectionnés fait son apparition dans l’enquête de conjoncture. Celle-ci est évaluée à la hausse avec 48,3 % des dossiers étudiés jugés de meilleure qualité.

La progression la plus marquée porte sur le nombre de Business Angels au sein des réseaux, enregistrée à 41,4 % pour ce second semestre (contre 26 % au 1er semestre).

Plus forte qu’attendue (les perspectives du 1er semestre faisaient état d’un nombre de Business Angels en hausse de 25,9%) elle témoigne de l’intérêt croissant observé depuis plusieurs années pour l’investissement et l’accompagnement de proximité des jeunes entreprises.

Malgré cette dynamique, les Business Angels semblent en position d’attentisme avec une baisse, en volume et en valeur, de leur activité d’investissement sur de nouveaux projets. Ceci reste toutefois conforme aux prévisions pour l’année 2014 que France Angels avait anticipée comme une année de transition.

Enfin, le nombre d’entreprises financées en cessation d’activité reste stable par rapport au baromètre précédent, malgré une conjoncture économique toujours aussi difficile.

En conclusion, les données recueillies pour le second semestre, globalement conformes aux attentes exprimées dans la précédente enquête, dénotent une perception de 2014 vue comme transitoire. Ceci tient compte d’un environnement économique toujours contraint et d’un contexte réglementaire encore instable.


Perspectives d’évolution pour les mois à venir

Tendance à la reprise de l’investissement en volume et en valeur

A l’instar des résultats enregistrés sur le second semestre 2014, les Business Angels envisagent les 6 premiers mois de l’année 2015 avec un regain de confiance. Même si la majorité voit une stabilité des différents indicateurs, la proportion de ceux qui les envisagent à la hausse est bien plus élevée que dans les perspectives précédentes. Le nombre de projets financés est notamment prévu en hausse de 33 % (à comparer aux 19 % évoqués lors de la projection sur le2nd semestre 2014).

Cela peut s’expliquer, comme le montrent les résultats de la question d’actualité, par une meilleure visibilité des actions gouvernementales et notamment par les effets attendus de la loi de finances rectificative 2014 qui ont permis la déréglementation des SIBAs (Sociétés d’investissement des Business Angels).

Question d’actualité

De nombreux espoirs

Dans une actualité économique qui vit depuis plusieurs mois au rythme des projets de réformes, de lois et des grands chantiers du gouvernement pour soutenir l’économie Française (loi de finances rectificative 2014, loi Macron, pacte de responsabilité...), il a été demandé aux Business Angels, membres des réseaux affiliés à France Angels :

  • Si de manière générale, ces mesures prises ou à venir, sont de nature à favoriser leur investissement en France (Oui/Non)
  • Et si plus précisément la loi de finances rectificative 2014, la loi Macron et le pacte de responsabilité agiront sur ce climat de manière très, moyennement ou pas du tout positive

Les principaux enseignements

305 Business Angels ont répondu à cette question d’actualité.

Les avis sont partagés sur l’efficacité globale des réformes entreprises ou prévues,qui peuvent s’expliquer par le fait que les mesures ne concernent pas toutes directement l’activité des Business Angels, à l’image du Pacte de responsabilité notamment dont l’impact sur leur activité d’investissement a été jugé nul par les Business Angels.

A l’inverse, la Loi de finance rectificative 2014 votée en décembre dernier et qui entérine la dérèglementation des Sociétés d’Investissement de Business Angels (suppression de la limite à 50 actionnaires et de l’obligation d’avoir 2 salariés) est perçue de façon à agir plutôt très favorablement sur l’investissement des Business Angels. Enfin, de manière plus nuancée, les effets attendus de la Loi Macron sont jugés neutres, peut-être par manque de visibilité

- ce qui peut expliquer un certain attentisme, alors que les premiers débats se déroulent en ce moment même à l’Assemblée Nationale.

France Angels est l’association nationale qui fédère, représente et promeut les réseaux de Business Angels français. Elle rassemble actuellement plus de 4 300 Business Angels regroupés dans plus de 80 réseaux répartis sur l’ensemble du territoire. France Angels agit pour promouvoir les Business Angels dans les domaines économiques, sociaux et juridiques pour faire reconnaitre leur utilité, leur effet positif sur l’économie et légitimer leur action d’accompagnateurs et de financeurs des créateurs d’entreprises à potentiel de croissance. France Angels est membre fondateur de Business Angels Europe (BAE).

www.franceangels.org

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 5 fevrier 2015

Publié le jeudi 5 février 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Fiscalité des entreprises


 



Les articles les plus lus !
Un nouveau dispositif fiscal incitatif viendra se substituer aux régimes « Besson ancien » et « Borloo ancien »
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Modalités de déclaration des transferts de sommes d’un montant supérieur à 50.000 €
Les plateformes en ligne du type Airbnb devront déclarer au Fisc les revenus perçus par leurs utilisateurs
Divorce par consentement mutuel sans juge : le gouvernement tire les conséquences fiscales
Le gouvernement précise les critères d’éligibilités au PEA-PME
Les députés aménagent les dispositifs ISF-PME et Madelin pour faciliter la sortie fiscale des investisseurs historiques
Plateformes collaboratives : seuils d’affiliation au RSI des personnes exerçant une activité locative
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016