Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Art Paris : de l’intérêt de la Chine

partager cet article

artprice



Art Paris : de l’intérêt de la Chine

La 14ème édition d’Art Paris se tient du 27 au 30 mars 2014 sous la nef du Grand Palais.

Guillaume Piens, aux rennes du salon depuis 2011, a accueilli plus de 53 000 visiteurs lors de l’édition 2013, ce qui fait d’Art Paris l’un des salons d’art contemporain les plus couru en Europe. Inscrite dans la commémoration des 50 ans des relations France – Chine, cette édition invite 140 galeries issues de 20 pays dont 10 viennent de Pékin, Shanghai et Hong Kong pour proposer 90 artistes de la scène chinoise moderne et contemporaine (12 galeries chinoises sont présentes : 10 Chancery Lane Gallery (Hong Kong), Art Lexïng, (Miami), Beautiful Assert Art Project (Beijing), Blindspot Gallery (Hong Kong), Hua Gallery (London), ifa Gallery (Bruxelles /Shanghai), Island6, (Shanghai), Jiali Gallery, (Beijing), M97 Gallery, (Shanghai), ON/galley, (Beijing), Bridge Gallery, (Shanghai), Xin Dong Cheng Gallery, (Beijing)).

De l’Armory show de New York (qui vient de s’achever) à Art Paris, la Chine est incontournable pour les acteurs du marché de l’art. Elle s’est imposée pour la 4ème année consécutive comme la première place de marché mondiale pour la vente d’oeuvres d’art aux enchères, devant les Etats-Unis.

Avec 4,1 Mrd$ d’oeuvres d’art vendues au cours de l’année 2013 (hors frais), la Chine devance légèrement le centre névralgique newyorkais et affiche surtout une croissance de +21 %, alors que de nombreux spécialistes du marché annonçaient une véritable débacle.

Bien sûr, certaines cotations chinoises demeurent très localisées, poussées par une demande intérieure vive et spéculative. C’est le cas d’artistes tes que QI Baishi, HUANG Zhou, LI Xiongcai, TANG Yin ou ZHANG Daqian, qui trouvent peu, sinon pas, d’écho dans les salles étrangères. Mais de nombreux artistes chinois ont une aventure artistique plus étendue, ayant vécu hors de Chine, en France notamment. Ceux-ci sont emblématiques d’une vision trans-culturelle de la création et bénéficient d’une demande solide tant à l’Est qu’à l’Ouest du planisphère.

La scène artistique française est ainsi marquée par des artistes chinois de premier plan, collectionnés tant en Europe qu’en Chine : citons les abstractions de ZAO Wou-ki et de CHU Teh-Chun, mais aussi WANG Keping, fondateur du fameux « groupe des étoiles », GAO Xingjian, Prix Nobel de littérature et peintre, à qui la Galerie Claude Bernard consacre son stand sur le salon, ou encore LIU Bolin, dont une sculpture monumentale, Iron fist, sera installée à l’entrée du Grand Palais (produite par la Galerie Paris-Beijing).

La demande a récemment explosé pour les maîtres abstraits, valeurs sûres désormais, à tel point que Zao Wou-Ki est parvenu à se hisser pour la première fois dans le Top 10 des artistes classés selon leurs résultats d’enchères. Zao Wou-Ki affiche en effet 139,5 m$ de résultat (hors frais) pour la vente de ses oeuvres durant l’année 2013, ce qui l’amène à la neuvième place du classement mondial, derrière Roy Lichtenstein et devant Claude Monet !

Les toiles de Zao ont déchaîné les ventes de 2013 avec 36 enchères millionnaires, dont quatre sommets oscillant entre 7,9 m$ et 12,4 m$, décrochés entre Hong Kong et Pékin (octobre-décembre 2013). La portée du marché chinois est trop importante pour ne pas trouver écho en Occident, d’où l’intérêt d’ouvrir un grand salon d’art contemporain tel qu’Art Paris sur cette dynamique.

Certes, le marché chinois est plus haut-de-gamme que le français... Les oeuvres vendues en Chine sont d’ailleurs plus chères que n’importe où ailleurs, avec 45 % de lots vendus entre 5 000 $ et 50 000 $ et 17 % entre 50 000 $ et 1 m$ et les oeuvres chinoises récentes accèdent plus rapidement que n’importe ou ailleurs à des niveaux de prix qui peuvent s’avérer exceptionnels. L’exemple le plus probant est celui de l’artiste ZENG Fanzhi, seul artiste parvenu à classer une œuvre des années 2000 dans le Top 50 des meilleures enchères de l’année 2013 (The Last Supper (2001), vendu 20,64 m$ le 5 octobre 2013 chez Sotheby’s Hong Kong).

Néanmoins, la sélection des galeristes et des oeuvres se veut adaptée à un panel élargi de collectionneurs, avec des signatures essentielles et très bien cotées, mais aussi des découvertes. Parce qu’un salon d’art peut à la fois souligner les incontournables de la création et être un terrain de prospection : Art Paris ouvre à nouveau cette année sont secteur Promesses à de jeunes galeries

Communiqué du 20 mars 2014

Publié le vendredi 21 mars 2014

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Dutreil-transmission et entreprise individuelle : de la preuve du caractère nécessaire des biens transmis
La modulation du prélèvement à la source : connectez-vous !
Plus-value immobilière et seuil de 15.000 € : le Conseil d’Etat durcit le ton
Engagement de construire pris dans un acte complémentaire : quid du délai de réclamation des droits perçus initialement ?
La baisse du taux du droit de partage à 1,1% aura bien lieu
PLF2020 : Les aménagements affectant le crédit d’impôt recherche
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Rescrit de Bercy relatif au versement du différentiel de TVA lors de la revente d’un logement locatif social
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>