Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Actualité sociale : points sur lesquels les chefs d’entreprise doivent porter une attention particulière

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’actualité sociale est riche en actualité. Claude Saunal du cabinet BAEC, associé Qantea à Toulouse, commente les points sur lesquels les chefs d’entreprise doivent porter une attention toute particulière.




Temps partiel : durée de 24 heures minimum

A compter du 1er juillet 2014, les nouveaux contrats de travail à temps partiel devront représenter 24 heures hebdomadaires de travail au minimum, qui seront une durée minimale légale. Seul un accord collectif ou une demande écrite du salarié demandant à faire moins que ce volume sera valable.

Une période transitoire est instaurée pour les contrats de travail conclus jusqu’au 30 juin 2014, qui peuvent prévoir une durée hebdomadaire inférieure à 24 heures, sans accord de branche ni demande du salarié.

Sauf accord de branche étendu instituant une durée inférieure ou demande écrite du salarié, à compter du 1er janvier 2016, cette durée de 24 heures hebdomadaires devra être appliquée à tous les contrats de travail (y compris ceux conclus avant le 1er juillet 2014).

La demande écrite du salarié sera annexée au contrat de travail en l’absence d’accord collectif.

Compte personnel de formation (CPF) : un nouveau dispositif

Le CPF remplacera le DIF (droit individuel à la formation) à compter du 1er janvier 2015.

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) se substitue au DIF (Droit Individuel à la Formation) avec transfert des heures acquises au 31 décembre 2014. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de permettre à toute personne de se faire financer des formations tout au long de sa vie professionnelle.

Ce CPF, ouvert pour toute personne salariée ayant au moins 16 ans, sera crédité de 24 heures par an pour un salarié à temps complet jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures, puis de 12 heures par année de travail à temps complet, dans la limite d’un plafond total de 150 heures (proratisation en cas de temps partiels).

Un abondement supplémentaire de 100 heures est prévu pour les entreprises de plus de 50 salariés ne respectant pas leur obligation d’entretien professionnel (Cf ci-dessous).

Chaque titulaire d’un compte sera informé du nombre d’heures créditées sur son compte grâce à un service gratuit dématérialisé.

Au niveau comptable, ces engagements devraient être traités selon les mêmes règles que le DIF.

Entretien professionnel : une nouvelle obligation

Tous les deux ans, le salarié bénéficiera d’un entretien professionnel avec son employeur, dont le but est d’étudier les perspectives d’évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualifications et d’emploi.

Cet entretien professionnel est distinct de l’entretien annuel d’évaluation qui conditionne, rappelons-le, l’octroi de certaines réductions patronales.

Comme ce dernier, l’entretien sera formalisé par la rédaction d’un document dont une copie sera remise au salarié. Il devra être systématiquement proposé après divers congés ou absences (congé maternité, congé parental total ou partiel, congé sabbatique, arrêt longue maladie, etc.).

L’entretien de seconde partie de carrière qui existait pour les salariés de 45 ans est supprimé.

Tous les six ans, cet entretien professionnel aura pour objet particulier de faire un état des lieux du parcours professionnel dans l’entreprise. Il permettra de vérifier que le salarié a bien bénéficié des entretiens professionnels auxquels il a droit et d’apprécier si le salarié a suivi au moins une action de formation ou bien acquis des éléments de certification par la formation ou la validation des acquis.

Dans les entreprises de plus de 50 salariés, si le bilan réalisé montre qu’au cours de 6 années, le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus, son compte personnel sera abondé de 100 heures.

L’entrée en vigueur de ce dispositif sera effective lors de la publication de la loi.

Visite médicale : toujours obligatoire

La souscription de la Déclaration préalable à l’embauche (DPAE) auprès de l’Urssaf entraînant automatiquement un avis transmis à la médecine du travail ne saurait suffire (Cassation sociale du 18 décembre 2013). L’employeur est tenu d’une obligation de sécurité de résultat et à ce titre, il doit en assurer l’effectivité par un examen médical réalisé par un médecin du travail.

Accident du travail : réserves possibles

Toute contestation du caractère professionnel de l’accident portant sur les circonstances de temps et de lieu ou sur l’existence d’une cause étrangère au travail peut donner lieu à des réserves sur les déclarations d’accident du travail. Ces réserves doivent être motivées, la seule expression « réserves conservatoires » est insuffisante.

Congés payés : à prendre !

L’employeur doit justifier le fait qu’il a satisfait à ses obligations et fait le nécessaire afin que le salarié prenne effectivement ses congés.

Qantea est un groupement de cabinets indépendants d’expertise comptable, d’audit et de conseil, actifs sur l’ensemble de la France, qui offrent une palette de services complète en comptabilité, fiscalité, juridique, social, système d’information et accompagnement stratégique.
- 23 cabinets
- 49 implantations
- 65 associés et 475 collaborateurs
- 11 000 clients
- Chiffre d’affaires : 40 M€ dont 87 % en expertise comptable et 13 % en audit

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 13 mai 2014

Publié le mardi 13 mai 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018