Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



ACOFI annonce la première opération de son Fonds « Transition Energétique France »

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

ACOFI annonce la première opération de son Fonds « Transition Energétique France », dans le plus grand parc photovoltaïque d’Europe

Créé en juillet dernier, ce fonds de capital Investissement dédié aux énergies renouvelables vise un deuxième closing au cours du premier trimestre 2015.

Trois mois après la création de son Fonds Transition Energétique France, ACOFI annonce la conclusion d’une première opération avec son investissement dans le plus grand parc photovoltaïque d’Europe constitué de plusieurs centrales représentant une puissance globale de 300 MWc. Ce projet, situé sur la commune de Cestas, près de Bordeaux, a été développé par Neoen, l’un des principaux producteurs d’énergie renouvelable indépendant.

ACOFI Gestion acquiert pour les clients de son Fonds Transition Energétique France, 48 MW en cumulé, aux côtés de 8 investisseurs de renom.

La construction de chacune des centrales est confiée à un consortium Eiffage-Clemessy / Schneider Electric / Krinner, qui en assurera également l’opération et la maintenance. L’investissement global du projet est supérieur à 360 millions d’euros. Ce parc sera directement raccordé au réseau à très haute tension, et entrera en service en octobre 2015. Il produira chaque année plus de 350 gigawatt-heures, ce qui correspond à la consommation électrique de l’ensemble de la population de Bordeaux.

Transition Energétique France est un FPCI (Fonds Professionnel de Capital Investissement) dédié aux énergies renouvelables. Le fonds investit dans des sociétés de production d’électricité d’origine photovoltaïque, et marginalement éolienne, situées en France métropolitaine. La stratégie d’investissement menée par l’équipe de gestion vise à faire bénéficier les investisseurs des revenus prévisibles que procurent les infrastructures énergétiques acquises à un moment où les tarifs de rachat réglementés de l’électricité sont désormais proches des « prix de marché ». L’objectif est d’offrir aux investisseurs sur un horizon de 8 ans un TRI attractif de 8 à 10%, avec une distribution de revenus récurrents dès la deuxième année.

« La finalisation de cette première opération est un succès et nous sommes fiers d’apporter aux investisseurs qui nous font confiance le bénéfice d’une opération de référence. Cette opération conforte notre projet de déployer au sein de Transition Energétique France près de 200 M€ d’investissements à l’actif du fonds » souligne Philippe Garrel, Directeur du fonds Transition Energétique France.

« Les infrastructures photovoltaïques sont des actifs pérennes qui génèrent des flux sécurisés dès les premières années d’exploitation et sur longue période. Le momentum est très favorable pour constituer un portefeuille homogène de centrales dont les tarifs de vente d’électricité sont à la fois garantis et proches des tarifs de marché. Cette opération doit nous permettre de compléter l’encours du Fonds à hauteur de 60 M€ à l’issue d’un second closing que nous envisageons au 1er trimestre 2015 » complète Guillaume de Charry, Responsable du développement d’ACOFI Gestion.

À propos d’ACOFI


ACOFI est un groupe indépendant de services financiers fondé en 1990, dont le capital est détenu principalement par ses dirigeants. ACOFI construit des produits et solutions d’investissement répondant aux attentes des grands investisseurs. Ses initiatives portent principalement sur les actifs réels et les prêts directs à l’économie et couvrent quatre grandes thématiques : l’immobilier d’entreprises, les infrastructures, le financement spécialisé des entreprises industrielles et le secteur public hors Etat. ACOFI Gestion est une société de gestion AIFM, agréée par l’AMF depuis 1997, qui gère et conseille plus de 850 M€ en fonds de prêts et fonds d’actifs réels. ACOFI a annoncé récemment un accord stratégique de long terme avec La Française pour créer un acteur majeur dans le domaine du financement de l’économie au service des investisseurs. Cet accord prévoit l’entrée à hauteur de 20%, dans un premier temps, de La Française au capital d’ACOFI Gestion.

À propos de Neoen


Neoen est un producteur d’énergie indépendant, créé en 2008 à l’initiative de Jacques Veyrat et détenu par Impala SAS, actionnaire majoritaire, par le fonds Capénergie II (géré par Omnes Capital) et par Bpifrance. Neoen développe, finance, construit et exploite des centrales électriques à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse). Neoen est présent en France, au Portugal, en Australie, au Mexique, en Egypte et au Salvador et a pour objectif d’atteindre en 2017 une puissance installée supérieure à 1000 MW.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 6 novembre 2014

Publié le samedi 8 novembre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Les députés refusent d’inscrire dans la loi une définition de la « holding animatrice »
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Réduction d’impôt « Pinel » en zones B2 et C : maintien de l’extension du délai de réalisation de l’acquisition au 15 mars 2019
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Scandale des « CumEx Files » et arbitrage de dividendes : les députés amendent le dispositif adopté au Sénat
Métaux précieux : les députés suppriment la contribution aux poinçonnages
Les députés de la majorité proposent de maintenir le taux actuel de la quote-part de la « niche Copé » à 12 %
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018