Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



7 entreprises pluridisciplinaires créent la F3P, fédération dédiée aux métiers du chiffre, du droit et du conseil

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

7 entreprises pluridisciplinaires créent la F3P, fédération dédiée aux métiers du chiffre, du droit et du conseil

La Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires (F3P), nouvellement créée, regroupe des entreprises pluridisciplinaires qui exercent les métiers du droit, du chiffre et du conseil. Dans un monde internationalisé, complexe et en profonde transformation, l’ambition de la F3P est à travers ses membres de mieux accompagner les acteurs économiques français de toutes tailles qui font face à ces enjeux et ainsi contribuer à la compétitivité du tissu économique français, à la création d’emplois et à la formation des jeunes cadres français.

Par sa connaissance des entreprises françaises de toutes tailles, les compétences et l’éthique professionnelle de ses membres, la F3P souhaite être un acteur au service de l’intérêt public et de la modernisation de l’exercice pluridisciplinaire des professions que ses membres exercent.

Sept membres actifs en sont les fondateurs : BDO, Deloitte, EY, Grant Thornton, KPMG, Mazars et PwC. La présidence de la fédération sera assurée par Bernard Gainnier, Président de PwC France et Afrique francophone, pour un mandat renouvelable de deux ans.

Nos entreprises, qui sont nées et ont grandi dans l’environnement réglementé de l’audit, sont extrêmement attachées à l’intérêt public. Dans un monde de plus en plus complexe, nous avons fédéré depuis de nombreuses années de multiples compétences pour répondre aux besoins de nos clients, aux attentes de nos équipes, des marchés, des régulateurs et du monde économique en général.

Nous savons aussi que la défense de l’intérêt général, dans le contexte pluridisciplinaire des différentes professions ou métiers que nous exerçons, doit privilégier le respect d’une très haute éthique professionnelle, la qualité des missions réalisées pour nos clients et le recrutement des meilleurs talents attirés par une formation et des opportunités professionnelles d’excellence.

Une fédération pour une économie plus agile grâce à la pluridisciplinarité

Les entreprises pluridisciplinaires ont pour objectif de jouer un rôle actif dans la montée en valeur des entreprises, dans leur aptitude à s’internationaliser et se développer, grâce à l’intégration de compétences multiples.

Elles ont pour enjeu commun de nourrir la croissance des entreprises de toutes tailles, d’éviter autant que possible les défaillances techniques et juridiques et d’en réduire les effets – de contribuer à une meilleure sécurité économique, juridique, sociale et financière.

Bernard Gainnier, président de la F3P, se félicite de la création de cette fédération : « Les experts du conseil, du chiffre (experts comptables et commissaires aux comptes) et du droit (avocats, notaires …) aident quotidiennement les entreprises à relever les défis de la complexité et de la confiance, pour gagner dans un monde plus ouvert et innovant que jamais. L’écosystème de nos métiers doit lui aussi s’adapter en France, devenir plus agile, afin de fournir des services pluridisciplinaires mieux intégrés de nature à permettre aux entreprises de créer davantage de valeur et répondre à tous leurs enjeux futurs. »

Proposer des évolutions pour garantir un écosystème de confiance

La fédération assure la représentation de ses membres auprès des pouvoirs publics, des instances économiques et sociales, nationales ou internationales. Elle garantira un échange transparent sur les propositions d’évolution, qu’elles soient réglementaires ou institutionnelles. Elle fera également des propositions en faveur du développement de l’économie française.

Les besoins croissants des acteurs économiques de disposer d’offres de services complètes et intégrées exigeaient la création d’une telle fédération qui rende compte de la pluridisciplinarité des missions et de leurs enjeux.

A propos de la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires


La Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires (F3P) est une association (Loi 1901) créée en 2017, qui rassemble des entreprises exerçant de façon substantielle au moins 3 activités : expertise comptable et commissariat aux comptes, conseil juridique et fiscal ou autre profession juridique, et consulting ou advisory. Les entreprises membres appartiennent impérativement à une organisation internationale présente dans plus de 50 pays et animent en France une activité intégrée pluridisciplinaire employant plus de 1000 salariés. Elles sont les suivantes : BDO, Deloitte, EY, Grant Thornton, KPMG, Mazars, PwC. Ces entreprises emploient aujourd’hui 37 800 personnes en France, ont créé 8 000 emplois au cours des quatre dernières années et pèsent 4,5 milliards de chiffre d’affaires.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 3 janvier 2018

Publié le jeudi 4 janvier 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
IFI : un impôt plus subtil qu’il n’y paraît
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
Fictivité de la donation avant cession en l’absence de dessaisissement total du donateur des titres
Notion de prix effectif d’acquisition pour le calcul de la plus-value mobilière
SCI : dates limites pour déposer la déclaration de résultats 2072-S-SD
Plus-value immobilière et travaux : nouvelle décision concernant la prise en compte des matériaux en majoration du prix d’acquisition
Subordonner le bénéfice de l’exonération prévue à l’article 151 septies du CGI à l’inscription du loueur en meublé au RCS est contraire à la Constitution
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018