Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



2015 des signes encourageants selon les chefs d’entreprise accompagnés par le capital-investissement français

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail
BAROMÈTRE DE CONJONCTURE AFIC - BCG - IFOP

2015 des signes encourageants selon les chefs d’entreprise accompagnés par le capital-investissement français





L’AFIC, Association Française des Investisseurs pour la Croissance, et le Boston Consulting Group, publient aujourd’hui les résultats de leur premier baromètre trimestriel de conjoncture, réalisé par l’IFOP, qui sonde le moral des chefs d’entreprise, accompagnés par les acteurs français du capital-investissement. Principal enseignement : 80% d’entre eux anticipent un chiffre d’affaires stable ou en progression au cours des 12 prochains mois (25% envisagent même une croissance supérieure à 6%). Les chefs d’entreprise se montrent optimistes pour l’année 2015, plus d’ailleurs que pour leur fin d’année 2014. Un optimisme largement supérieur à celui mesuré dans les enquêtes disponibles sur les dirigeants de TPE, PME, ETI non accompagnées par le capital-investissement1.

Des chefs d’entreprise qui prévoient d’investir et se projettent dans l’avenir

Selon les projections faites par les dirigeants d’entreprise interrogés, quatre leviers devraient contribuer à l’amélioration de l’activité en 2015, qui sont le signe d’entreprises dynamiques qui préparent les étapes futures de leur développement :

  • L’exportation : plus de la moitié des répondants (52%) attendent une progression de leur chiffre d’affaires à l’export. Et près de 4 entreprises sur 10 anticipent même une hausse supérieure ou égale à 10%.
  • Les investissements : 74% des entreprises sondées pensent augmenter ou au moins maintenir leur niveau d’investissement en 2015. Une très bonne nouvelle alors qu’elles bénéficient déjà de hauts niveaux d’injection de fonds propres apportés par les investisseurs en capital qui les accompagnent.
  • La croissance externe : 46% de ces entreprises envisagent de réaliser des opérations de croissance externe.
  • La R&D : 85% prévoient une stabilité (55%) ou une hausse (30%) des investissements en recherche et développement.

Des entreprises qui devraient maintenir voire accroître leurs effectifs

73% des entreprises anticipent de maintenir ou d’augmenter leurs effectifs au cours de l’année, alors que seulement 27% restent pessimistes et pensent que leurs effectifs diminueront. Pour rappel, les entreprises accompagnées par les acteurs français du capital-investissement ont créé 253.000 emplois nets entre 2010 et 2013, quand le secteur marchand français en perdait 60.0002.

Le coût du travail et l’environnement juridique et règlementaire, principaux freins à l’emploi

Interrogés sur leurs principales préoccupations et sur les moyens d’améliorer l’emploi en France, les dirigeants citent comme obstacle principal le coût du travail et l’environnement juridique et réglementaire, avant toute autre considération, et notamment avant même l’évolution de leur carnet de commande.

Une perception positive du capital-investissement

Enfin, les entrepreneurs qualifient très favorablement le rôle du capital-investissement comme un support pour renforcer les investissements, accélérer leur croissance, et les accompagner dans leurs projets de changement.

« Alors que les prévisions de croissance économique restent moroses, il est très rassurant de constater que les entreprises financées et accompagnées par le capital-investissement français témoignent de leur confiance pour 2015 et anticipent de continuer de croître en particulier à l’export. Il est également intéressant de noter que 94% des entreprises ayant ouvert leur capital perçoivent la présence d’un fonds d’investissement comme un accélérateur de croissance et de changement. Ce rôle crucial mené auprès de plus de 5.000 entreprises se traduit année après année par des créations nettes d’emplois. », explique Michel Chabanel, Président de l’AFIC.

« Les dirigeants d’entreprise accompagnés par les membres de l’AFIC sont une avant-garde de l’économie française et c’est une excellente nouvelle dans le contexte actuel de constater leur optimisme. Quoi qu’il en soit, pour se développer de manière pérenne, les entreprises doivent avant tout se doter d’une véritable stratégie de croissance. Les pouvoirs publics ont, par ailleurs, un rôle important à jouer pour créer un environnement propice à cette dynamique positive », conclut Jérôme Hervé, directeur associé senior au Boston Consulting Group.




Télécharger l’étude

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 20 janvier 2015

Publié le mercredi 21 janvier 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter | BCRSS15


 



Les articles les plus lus !
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
L’Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi de finances pour 2017
« De Ruyter » : pas de remboursement des sommes indument versées au titre de la CSG-CRDS aux résidents hors EEE
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016