Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



2012 : Baisse des investissements des Business Angels

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

2012 : Baisse des investissements des Business Angels




France Angels a recueilli auprès de l’ensemble de ses réseaux membres les données de l’activité des Business Angels en 2012. Ces chiffres mettent en évidence un coup de frein sur la croissance du nombre de Business Angels membres des réseaux, un recul des montants investis mais un accompagnement toujours actif auprès d’un nombre croissant d’entreprises à potentiel.

Paris, le 5 avril 2013 –Ce bilan présenté par France Angels, fédération des réseaux de Business Angels, permet de mettre en évidence l’évolution, la stagnation ou la baisse chiffrées du nombre de Business Angels, de réseaux, d’entreprises financées et leur typologie… Le bilan 2012 montre, et ce pour la première fois en 12 ans, un net recul des investissements.

2012, une année perturbée pour les Business Angels

Crise financière, crise économique, nouvel environnement politique et incertitude fiscale… 2012 marque un tournant dans l’histoire de la fédération des Business Angels. Ainsi en 2012 le nombre de Business Angels membres des 82 réseaux affiliés à France Angels reste quasiment stable avec 4 124 investisseurs individuels (+3% versus 2011), avec un taux de renouvellement également stable de 14,5%.

Le montant des investissements accuse de son côté un recul de 9,6% dépassant à peine les 40 millions d’euros (40 082 K€) versus 44,5 millions en 2011. Cette indication est forte de sens puisque le niveau d’investissement en 2012 redescend au niveau de 2010 alors même que le nombre des Business Angels entre 2010 et 2012 a augmenté (+600 Business Angels) ce qui induit un niveau d’investissement individuel significativement en baisse.

Il est malgré tout important de noter que grâce à leur action, les Business Angels ont permis, cette année encore, aux entreprises qu’ils financent et accompagnent de bénéficier d’un montant global de financement de l’ordre de 100 M€ (soit un effet de levier de 2,5). En effet, c’est grâce à la prise de risque des Business Angels que les jeunes entreprises sont en mesure de convaincre les investisseurs institutionnels d’intervenir en co-investissement. Outre cet effet de levier, l’apport financier initial des Business Angels dans les jeunes pousses a contribué à la création de près de 2 600 emplois directs en 2012.

La répartition des investissements

Les Business Angels investissent en moyenne 114 K€ par entreprise (contre 136 K€ en 2011) avec des tours de table allant de 50K€ à 1 M€. Sur les 40M€ investis au global en 2012, un tiers des investissements sont du refinancement, ce qui illustre la capacité d’accompagnement des Business Angels dans la durée.

Profil des entreprises accompagnées

Elles sont essentiellement implantées au cœur des grandes régions économiques : Ile de France (37,5%), Rhône-Alpes (11%), la région PACA (10%) et dans une moindre mesure dans les Pays de Loire/Poitou-Charentes (8,1%), en Languedoc-Roussillon /Midi-Pyrénées (6,3%), et en Bretagne (5,6%).

Leur répartition sectorielle (en montants investis) indique une forte concentration dans le e-commerce/e-services (30%), puis dans l’électronique (11%), la santé et les BioTech (10%), l’énergie et les CleanTech (10%), suivi par l’industrie et la chimie (8%).

En conclusion

Bien que les montants d’investissements des Business Angels soient en baisse en 2012, leur action auprès des entreprises reste toujours aussi soutenue avec toujours plus d’entreprises financées et accompagnées permettant de conserver la dynamique de création d’emplois.

Alors que les professionnels du capital investissement anticipent une baisse de 25% des montants investis, les Business Angels démontrent, malgré un contexte économique et fiscal non favorable, que leur rôle dans l’économie de proximité reste indispensable.




A propos de France Angels


France Angels est l’association nationale qui fédère, représente et promeut les business angels de France.

Elle rassemble actuellement près de 4 500 business angels regroupés dans 83 réseaux répartis sur l’ensemble du territoire.

France Angels agit pour promouvoir les business angels dans les domaines économiques, sociaux et juridiques pour faire reconnaitre leur utilité, leur effet positif sur l’économie et légitimer leur action. France Angels est membre fondateur de la World Business Angels Association.

www.franceangels.org

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 5 avril 2013

Publié le vendredi 5 avril 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Acquisition en démembrement : pour qualifier la surévaluation du prix de l’usufruit d’acte anormal de gestion il faut de la méthode
Fraude : Bercy commente la prorogation des délais de reprise, notamment en cas de détention de comptes à l’étranger
Loi Pacte : La transférabilité de l’assurance vie devrait doper l’épargne retraite
Restriction du champ d’application du régime de TVA des services à la personne : définition des critères de fragilité
Taxe GAFA : le Sénat a adopté le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Extension du périmètre géographique des bassins urbains à dynamiser : la mesure est commentée au BOFIP
Régime du micro-foncier : pas de révision en vue du plafond de 15000€
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>