Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



1er Livre Blanc sur les spécificités de l’entrepreneuriat Start-up

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

1er Livre Blanc sur les spécificités de l’entrepreneuriat Start-up

Lundi 7 octobre, a été présenté le premier Livre Blanc traitant des spécificités de l’entrepreneuriat start-up en France. Il vise à mieux les comprendre pour mieux améliorer leur réussite. Aboutissement d’un inédit processus de réflexion collective, il soulève des problématiques singulières représentant des enjeux forts pour notre économie.

JPEG

Initié par le Club des Entrepreneurs, ce projet, engagé début 2012, procède d’une démarche collaborative et ouverte de toutes les parties prenantes du monde de l’entrepreneuriat et synthétise dans un consensus partagé les principales conditions de l’entrepreneuriat start-up.

A cette fin, un barcamp s’est réuni le 1er octobre dernier avec tous les participants au Livre Blanc dans les locaux de la banque privée Swisslife en partenariat avec TOPMANAGEMENT et ECONOMIEMATIN.FR. Les startups se sont efforcées de déterminer les axes d’amélioration en mesure de contribuer à relever les défis entrepreneuriaux de demain. Les conclusions de cette réflexion distinguent deux axes que sont : l’amélioration de leur accompagnement et de leur financement.

Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs déclare « Malgré leur importance économique, plus de 9 startups françaises sur 10 échouent à cause d’un manque d’accompagnement ou de financement. Je veux tout d’abord remercier ces startups qui nous ont fait confiance et ont cru en ce beau projet entrepreneurial de livre blanc présentant les spécificités de l’entrepreneuriat startup. Ce Livre Blanc visant à faciliter l’entrepreneuriat en France est le reflet de ces beaux parcours dont la France peut être fière. En se lançant, ils ont compris, qu’il ne fallait pas se demander ce que son pays peut faire pour soi, mais ce qu’ils pouvaient faire pour lui. Ils sont la croissance de demain. Laissez moi les remercier une nouvelle fois, eux qui font rimer croissance et innovation... et leur donner un seul conseil : restez libres ! Libres de votre parole, de vos idées, de vos audaces ! »

Avec le Club des Entrepreneurs, ces 60 startups réclament en priorité :

L’amélioration de leur accompagnement :

  • La création d’une Agence Nationale des Startups. Ces jeunes entrepreneurs dénoncent une illisibilité du mille-feuille d’interlocuteurs en France et des disparités de discours et d’accompagnement entre les régions qui ne leur permettent pas d’obtenir de véritables réponses pratiques et concrètes pour faire avancer le projet dont ils sont porteurs. Ils souhaitent l’installation d’un guichet unique d’information et d’orientation entrepreneuriale. Trouver un associé, lever des fonds, recruter des collaborateurs, voilà autant de points fondamentaux pour lesquels ces jeunes entrepreneurs se sont trop souvent retrouvés seuls.
  • La généralisation du Mentorat Entrepreneurial : Notre pays doit offrir un accompagnement sur mesure aux entrepreneurs sélectionnés, qui profiteraient ainsi d’un mentor, de conseils d’experts et d’un accès à de grands réseaux sur lesquels s’appuyer et avec qui échanger de bonnes pratiques partout en France.

L’amélioration de leur formation :

  • Développer la formation entrepreneuriale continue. Motivés et engagés, ils ont pris des risques et portent leur projet avec enthousiasme. Ils dénoncent un manque d’offre et d’accès gratuit à la formation entrepreneuriale. La plupart témoignent de leur difficulté de trouver des conseils pertinents au quotidien et se tournent massivement vers des podcasts grand public pour tenter de répondre aux questions auxquelles ils doivent faire face en tant que créateur. Comment communiquer, comment marqueter une offre, comment faire une présentation efficacement, comment se vendre, comment parler aux médias, voilà les questions récurrentes que se sont posés ces jeunes porteurs de projets innovants et auxquelles ils ont du trouver seul devant leur ordinateur les réponses.

L’amélioration de leur financement :

  • L’instauration d’un prêt entrepreneurial. Sorte de prêt d’honneur sans intérêt ni garantie, à hauteur de 90 000 euros par entrepreneur.


Téléchargez le livre blanc

newsletter de Fiscalonline


Publié le mardi 8 octobre 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Plus-value immobilière : les non-résidents pourront bénéficier de l’exonération résidence principale
Les députés suppriment les droits d’enregistrement pesant sur plusieurs actes relatifs à la vie des sociétés
Dutreil-transmission : l’augmentation du taux d’exonération à 90 % impose une évaluation par le Conseil d’État
Qualification de l’activité de marchand de biens : La Cour affine son faisceau d’indices
PLSS2019 : La suppression des prélèvements sociaux pour les non-résidents prend forme
Où va le contrôle fiscal ?
Les députés instituent une réduction temporaire d’impôt au titre d’investissements dans la robotique et la transformation numérique
Transmissions à titre gratuit de biens ruraux loués par bail à long terme : le seuil est relevé à 300 000 €
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018